Le Français Christophe Lemaitre devient le premier sprinteur blanc à courir le 100m en moins de 10 secondes

264
Christophe Lemaitre, premier sprinteur blanc à courir le 100m en moins de 10 secondes
© France Soir

Depuis le temps qu’il tournait autour des 10 secondes sur 100m (10 »04 en juillet 2009 et 10 »02 le 19 juin dernier), le Français Christophe Lemaitre a fini par franchir la barrière symbolique des 10 secondes sur le 100m.

C’était ce vendredi 9 juillet 2010 à Valence, aux Championnats de France, où il s’est imposé en finale du 100m en 9 »98, battant par la même occasion le record de France, jusque là détenu par Ronald Pognon en 9 »99.

Ce n’est qu’une anecdote, car heureusement cela ne lui vaudra aucune médaille supplémentaire, mail Christophe Lemaitre devient le premier sprinteur blanc à courir le 100m en moins de 10 secondes.

Poussé par un vent favorable de 1,3 m/s, le Savoyard est devenu le 72e athlète à descendre sous la barrière symbolique des 10 secondes depuis l’apparition du chronométrage électrique en 1968. Le Français reste toutefois à bonne distance du record du monde du Jamaïquain Usain Bolt (9 s 58), réalisé lors de la finale des Mondiaux 2009 à Berlin. Mais jusqu’ici, seuls des athlètes africains ou descendants de ce continent avaient couru sous cette marque, à l’exception de l’Australien Patrick Johnson, athlète métis aborigène par sa mère (9 s 93).


Une foulée proche de celle d’Usain Bolt

« Je savais que je trouvais une bonne concurrence [sur cette course]. Je voulais le titre et je savais qu’en allant vite le chrono suivrait. Je suis content. Et maintenant rendez-vous à Barcelone [pour les Championnats d’Europe du 27 juillet au 1er août]. J’espère faire encore mieux : battre mon record et aller chercher une médaille », a expliqué le sprinteur quelques minutes après sa course. Sur la piste drômoise, écrasée de chaleur, Le natif d’Annecy s’est imposé en devançant Martial Mbandjock (10 s 08) et Ronald Pognon (10 s 34).

Lemaitre a débuté l’athlétisme en 2005, à Aix-les-Bains, repéré lors d’un anodin 50 m de détection à Belley dans l’Ain. Très vite, ses qualités naturelles de vitesse lui ont permis d’obtenir des résultats. En 2008, l’élève de Pierre Carraz est ainsi devenu champion du monde juniors du 200 m. Si la comparaison chronométrique est actuellement largement en faveur du Jamaïquain Usain Bolt, même si celui-ci a couru son premier 100 m à 20 ans, Lemaitre présente des similitudes avec le triple champion olympique et du monde. Comme lui, le Savoyard se met très vite en action malgré sa taille (1,89 m) et son gabarit (80 kg), atteignant sa vitesse de pointe après 40 m. Et comme Bolt, il conserve sa vitesse dans la deuxième partie de course. Les deux hommes sont loin des puissants « M. Muscle » de la génération précédente (Greene, Boldon, Chambers).

Cette saison, Christophe Lemaitre avait déjà abaissé son record personnel à plusieurs reprises pour le porter à 10 s 02, le 19 juin lors de la Coupe d’Europe par équipes à Bergen (Norvège). En juillet 2009, il était aussi devenu champion d’Europe juniors du 100 m, en s’imposant en 10 s 04, avant d’être disqualifié un mois plus tard pour faux départ en quart de finale des Mondiaux. Un souvenir douloureux, et désormais évacué par une course limpide, et un chrono historique.

Source

LeMonde Sport

Partager

Laisser un commentaire