Mes plus belles courses de l’année 2008 (+ vidéos)

444

Podium de mes plus belles courses de l'annéeL’équipe de Jogging-Plus souhaitait saluer et participer à l’heureuse initiative de Nicolas de Comdescoureurs, suivie par Manu de Wanarun.net, Sia et d’autres blogueurs coureurs, qui consiste à élire ses 3 courses préférées de l’année 2008.

Je me colle donc à l’exercice avec grand plaisir : voici le classement des plus belles courses à pied de l’année auxquelles j’ai participé.

Dur dur de choisir parmi une vingtaine d’épreuves courues ! (semi marathon de Boulogne Billancourt, Corrida d’Issy les Moulineaux, Foulées charentonnaises, Semi de Paris, etc.)

Fin décembre est propice au bilan, il faut donc se lancer et faire le tri !

Avant d’en venir aux trois courses lauréates, juste un petit mot sur les 2 courses qui ont raté les marches de mon podium de très peu.

Après réflexion, j’ai écarté (avec quelques regrets) la Corrida d’Issy les Moulineaux et les foulées Charentonnaises. Elles auraient très bien pu être présentes dans mon classement des plus belles courses de l’année, la première pour l‘incroyable ambiance qui y règne et la seconde pour son circuit très sympa dans le bois de Vincennes, propice à la performance sur une distance un peu moins courue ( 15 km ).

Mais elles n’ont pas résisté aux trois courses  mémorables qui suivent !

Ma sélection des plus belles courses à pied de l’année est donc la suivante:
  1. La course des terrils – les Z’allumés, Raismes ( 59 – Nord, Nord Pas de Calais )
  2. Le semi marathon Cancale Saint Malo ( 35 – Ille et Vilaine, Bretagne )
  3. Le marathon de Paris (75 – Paris, Paris)
1. La course des terrils – les Z’allumés (course de nuit, organisée tous les 5 ans)
© Course des Terrils
© Course des Terrils

Le premier mot qui me vient à l’esprit pour décrire cette course des Z’allumés sur les terrils de Raismes est MAGIQUE !

Quelle course ! Enfin, plutôt quel spectacle ! A faire frissonner les coureurs sur le départ.

Pour ceux qui ne connaissent pas, un terril est une petite montagne résultant de l’exploitation minière, constitué de schistes et autres sous produits des extractions.

Les organisateurs de la course des terrils proposent chaque année plusieurs courses à pied dont les tracés empruntent des sentiers forestiers escaladent un, deux ou trois terrils, et long de 3 à 22 km, sans compter les courses pour enfants.

Et seulement tous les 5 ans, est organisée la course des Z’allumés, il s’agit de la version de nuit de la course des terrils. J’ai donc participé à la version 2008 : 8.5 km et 2 terrils à escalader à la lampe frontale.

Le départ est donné vers 20h-20h30, il n’y a pas de classement, c’est une course à pied faite pour s’amuser et apprécier les panoramas sur le bassin minier du Nord Pas de Calais. Les jeux de sons et lumières et autres feux d’artifice qui jalonnent le parcours parachèvent la magie du spectacle. Vivement 2013 !

Voir la fiche descriptive de la Course des Terrils.

Vidéo de la course des terrils 2008 – Les Z’allumés

2. Le semi marathon Cancale Saint Malo
Semi marathon de Cancale Saint Malo
© Cancale St Malo

Un itinéraire qui longe la mer de bout en bout, je m’attendais forcément à du tout plat (ok, je ne m’étais pas beaucoup renseigné…), j’ai été surpris de voir se succéder montées et descentes! Heureusement, comme de nombreux coureurs, mi-juin correspond à une période où je suis plutôt en forme, et il est possible de réaliser un très bon temps. C’est aussi l’occasion de faire un semi juste avant l’été sans craindre de trop grosses chaleurs.

Le parcours ? Le tracé du semi de Cancale longe les falaises de la côte d’Emeraude d’où on peut admirer la mer d’un bleu magnifique, et passe par les petits villages où les spectateurs sont nombreux à nous encourager. Bref, une course à pied de toute beauté et chaleureuse !

Petite frayeur avant le départ, j’ai bien cru qu’il allait pleuvoir des cordes pendant toute la course ! En effet, 10 minutes avant le départ, des trombes d’eau se déversaient sur Cancale. Planqués dans les voitures, nous attendions au chaud et surtout au sec, le dernier moment pour aller prendre place derrière la ligne de départ. Mais finalement, le miracle Breton s’est produit, la pluie a cessé 5 min avant le départ, certains coureurs ont même vu un rayon de Soleil !

Voir la fiche descriptive du semi-marathon Cancale / Saint-Malo

3. Le marathon de Paris
© Marathon de Paris
© Marathon de Paris

Bien sur il est bondé et pas donné… mais c’est une course mythique et une ambiance incomparable ! 37 000 participants, venus du monde entier, avec des objectifs très divers, et des animations tout au long du parcours… et sentimentalement, c’est une course « à domicile » où les amis et la famille se relaient pour m’encourager, le bonheur 🙂

Petite anecdote, je ne comptais pas le faire mais j’ai par hasard remporté un dossard lors d’un concours organisé par la Caisse d’Epargne ! Alors si le hasard s’en mêle…

Inoubliable ! Le nombre hallucinant de coureurs ( 1/4h avant de franchir la ligne de départ, !) le public très motivé, l’esprit de solidarité entre les coureurs, les « On n’est pas fatigués » qui résonnent sous les ponts des  quais de Seine aux alentours du 30ème kilo,  Paris à nos pieds sans la moindre voiture… et comme tout marathon la satisfaction de l’exploit accompli une fois la ligne d’arrivée franchie, l’envie de recommencer juste après (enfin plutôt 2-3 semaines après) …

Voir la fiche descriptive du marathon de Paris

Vidéo du finish féminin époustouflant du marathon de Paris 2008, bravo Martha Komu !

2 Commentaires

Laisser un commentaire