Produits & nouveautés repérés à la Running Expo 2012

437

Produits repérés à la Running Expo 2012A l’occasion du marathon de Paris 2012, la Running Expo s’est déroulée du 12 au 14 avril 2012 au Parc Expo de la Porte de Versailles.

Après avoir retiré leur dossard, les coureurs ont donc pu découvrir les dernières tendances du running.

Ce salon est l’occasion idéale pour les marques de faire étalage de leurs dernières innovations et collections, devant 40 000 coureurs, sans compter les visiteurs.

Curieux de découvrir les différentes nouveautés, j’ai passé une petite journée sur la salon, et j’ai été très agréablement surpris, voire bluffé par certains produits. Petit tour d’horizon des produits et marques qui ont retenu mon attention.

La Polar RCX3, un condensé de technologie (GPS, Cardio) accessible à tous

La montre GPS Polar RCX3J’ai assisté à une présentation de la nouvelle montre Cardio Polar, la RCX3. Comme toutes les montres Polar, ce nouveau modèle peut se porter très facilement au quotidien étant donnée sa petite taille.

Cette prouesse est due au fait que chez Polar, le capteur GPS est déporté de la montre, afin de limiter l’encombrement de celle-ci, et d’en augmenter l’autonomie (20h pour la Polar RCX3 en mode GPS). Grande nouveauté sur la Polar RCX3, le capteur GPS est clipsable sur un vêtement, alors que l’ancien modèle ne pouvait se loger que dans une poche ou le brassard prévu à cet effet.

La Polar RCX3 est une montre multisports running & cyclisme, faite pour les coureurs préparant leur 1ère course à raison de 2 – 3 entraînements par semaine. Les coureurs chevronnés préfèreront la Polar RCX5.

La RCX3 se veut très intuitive et très facile à utiliser grâce aux nombreuses icônes qui facilite la compréhension des messages et des menus. Après un test de 2 minutes, la Polar RCX3 propose au coureur de faire une séance adapté à sa forme du jour. Après la course, un résumé de la séance s’affiche sur la montre, indiquant au coureur quelle aptitude il a travaillé lors de sa séance (endurance, vitesse, etc.). Enfin, en se connectant sur polarpersonaltrainer.com, le coureur peut analyser sa sortie en détails et glaner de nombreux conseils.

Concernant le capteur Cardio, la RCX3 bénéficie bien sûr du savoir faire Polar, qui détient la technique la plus précise pour la mesure des battements du cœur, grâce à la mesure de l’évolution des écarts entre 2 battements en plus du nombre de battements par minute.

La Polar RCX3 se décline en versions homme et femme. Attention, il s’agit bien de 2 design différents, la différence ne se limite pas à la couleur. Le modèle femme est plus petit, plus fin, plus léger (34g, soit la plus légère du marché). Son bracelet est beaucoup plus raffiné que celui du modèle homme, et le cadran de la montre est un peu moins anguleux. Désolé pour les hommes qui préfèreraient le modèle blanc, cela ne va pas être possible 😉 La Polar RCX3 existe en version accéléromètre (249€) ou GPS (279€)

Raidlight : la chaussure de trail fait sa révolution

La chaussure de trail Raidlight Team-R-Light-001Elle fait le buzz depuis quelques semaines, la toute première chaussure de trail Raidlight arrive très bientôt. La marque a souhaité créer une chaussure « durable », que l’on peut garder plus de 1000 km sans pour autant que les qualités d’amorti n’en pâtissent. Le concept ? Puisque l’amorti est usé une fois les 1 000 bornes atteintes, changeons l’amorti !

Concrètement, cela se traduit par un amorti interchangeable qui se loge sous la semelle de protection. Le coureur peut changer d’amorti quand il le souhaite, pour la modique somme de 15€, quelle économie par rapport à un changement de paire ! Raidlight recommande un changement d’amorti tous les 400 km environ et propose 3 types d’amorti selon la carure du coureur.

De même, Raidlight propose des semelles vendues séparément pour ressemeler la chaussure une fois la semelle d’origine usée, avec l’aide d’un cordonnier tout de même.

Cette chaussure de trail Raidlight, la Team R-Light 001, a été conçue à partir de l’analyse de 250 questions et remarques de trailers, et dispose également d’une très bonne protection contre les coups et de petites accroches permettant de fixer des guêtres. Prix public : 149€.

Saucony Kinvara 3

Saucony Kinvara 3La KINVARA est la best-seller de Saucony. Avec un drop (différentiel entre l’épaisseur de la semelle à l’avant et à l’arrière ) réduit à 4 mm, elle a tout pour plaire aux coureurs minimalistes ou en phase de transition.

A l’occasion du Running Expo, Saucony présentait en exclusivité sa version 3, qui sortira le 1er mai, et qui est attendue avec impatience par la sphère du running minimaliste.

La Kinvara est à la croisière des chaussures de running classiques et des minimalistes : forme classique, bon amorti, bon maintien, mais aussi légèreté, drop de 4 mm, flexibilité de la semelle. C’est la chaussure idéale pour ceux qui souhaitent découvrir le minimalisme et/ou s’orienter dans cette voie, car elle ne nécessite pas de vrai travail sur la foulée, contrairement aux pures minimalistes qui ont un drop nul.

Les améliorations apportées sur la Kinvara 3 sont un meilleur confort (alors que c’était déjà son point fort), une semelle plus durable et plus efficace que sur les anciennes versions, et une plus grande souplesse du chausson pour mieux s’adapter aux différents types de pied. Voir sur I-Run

Nathan : des ceintures porte bidon marathon / trail et sacs de trail astucieux

Le sac de trail Nathan Synergie, avec double poche liquideJ’ai découvert la marque Nathan sur la Running Expo, et j’ai été bluffé par deux types de produits :

  • La marque propose des ceintures porte bidon personnalisables au maximum : vous pouvez ajouter autant de porte bidons ou de porte tubes de gel que vous le souhaitez, sans oublier le porte smartphone bien sûr !
  • Mais les accessoires qui m’ont le plus impressionné sont les sacs de trail Nathan : hyper légers, conçu dans un tissu très doux, et surtout avec des poches dorsales très hautes pour éviter les frottements et irritations dans le bas du dos sur les longues distances (dommage que je n’avais pas un sac Nathan sur l’Ecotrail de Paris 30km !). Tous équipés de poches d’eau allant jusqu’à 2L, ils affichent une contenance (hors eau) allant jusq’uà 10L. Il y en a même un, l’Hydrobag Synergy, qui contient 2 poches de liquide : une pour l’eau et une pour la boisson énergétique, avec une petite mollette d’aiguillage à la jointure des 2 tuyaux, pour prendre de l’énergie avant d’accélérer, j’adore ! Voir la gamme de produits Nathan >>>
Les chaussettes X-Socks Marathon Run, pour une protection optimale du pied

X-Socks Marathon Run, pour une protection optimale du piedQuand j’ai commencé à courir, je me disais que la technologie au service de la chaussette, c’était vraiment du luxe ! Mais finalement, après avoir usé un bon nombre de paires de chaussettes d’entrée de gamme Kalenji, j’ai récemment essayé le haut de gamme Kalenji et j’ai apprécié la différence de confort. Je commençais à changer d’avis…

Ma conversion aux chaussettes à haute valeur ajoutée s’est faite pendant le marathon de Paris, dimanche dernier. Chose pourtant déconseillée, j’ai utilisé une paire de chaussettes neuves pour le courir : les X-Socks Marathon Run, achetées la veille. Résultat : à l’arrivée, aucune ampoule, aucun échauffement, aucun onglet traumatisé, des pieds en pleine santé, à peine au courant d’avoir parcouru 42 bornes…

La différence se ressent dès qu’on les enfile : on sent tout de suite la légère compression du Supronations Bandage, qui stabilise le pied et l’empêche de basculer vers l’intérieur ou l’extérieur.

En course, les protections ajoutées au niveau des orteils, du coup de pied, du tendon d’Achille et de la cheville assurent leur rôle à la perfection. De son côté, le système de ventilation AirConditioning Channel situé sous la voûte plantaire, permet à chaque pas de renouveler l’air humide et chaud vers l’extérieur de la chaussure et de le remplacer par de l’air frais, ce qui évite la sensation de chaleur sous la voute plantaire.

Enfin, les chaussettes X-Socks sont garanties 2 ans, alors plus d’hésitation, la qualité et la durabilité justifient largement la différence de prix. 15 & 24 € pour les chaussettes, 50€ pour les chaussettes montantes

Kalenji : un stand imposant et un représentant de qualité

Kalenji Kiprun LDQu’on se le dise, Kalenji tient à se faire sa place sur le marché des chaussures de running, route et trail. Encouragée par ses bonnes ventes sur les textiles, Kalenji booste sa communication autour de ses nouvelles chaussures pour mieux les faire connaître aux coureurs, encore très attachés aux grandes marques pour ce type d’achat.

Leur crédo est le même que pour les produits textiles : des produits de qualité à des prix imbattables. Pour faire passer le message, Kalenji mise sur Stéphane Diagana (Champion du Monde 400m Haies 1997), représentant de la nouvelle gamme :

Leurs nouveaux produits phares de la gamme chaussures de Running Kalenji :

  • 3 modèles route adaptés à la distance cible : la Kiprun SD pour les 10 km, la Kiprun MD pour les semi et la Kiprun LD pour les marathons. Chaque modèle est un savant mélange de dynamisme et d’amorti et se décline version homme / femme et universel / pronateur. Prix : SD 80 € / MD 90€ / LD 100€
  • 2 modèles trail : la Kapteren TR2 (existe en version All Weather, déperlante, à 80€) et la Kapteren XT3 qui semble proposer un excellent maintien sur tous les terrains grâce à son système de bandages intégrés. Prix : 70€ / 80€ / 90€
Partager

Laisser un commentaire