Jogging, forte chaleur et douche : Attention danger !

Jogging et forte chaleur, attention à la douche froide !Lors des fortes chaleurs estivales, il peut être tentant de se réfugier sous une douche glacée juste après un entraînement de course à pied. Attention, c’est loin d’être la meilleure chose à faire !

Quand se doucher ?

Pourquoi cette question ? Il faut bien sûr se doucher après sa sortie de jogging (rien ne vous empêche de vous doucher avant également). Mais il est préférable d’attendre une vingtaine de minutes entre la fin du jogging et l’entrée sous la douche, le temps d’arrêter la transpiration.

Une douche immédiatement après l’effort est aussi néfaste que la cigarette après l’effort, les risques d’arrêts cardiaques sont très importants.

Quels sont les risques d’une douche juste après l’effort?

Pour se refroidir après la course, notre organisme utilise deux mécanismes de thermorégulation :

  • La transpiration, qui permet d’évacuer la chaleur.
  • La concentration de notre sang dans les parties supérieures de notre peau (les veines sont alors plus visibles), ce qui permet un refroidissement naturel au contact de l’air

Sous l’eau chaude, l’effet obtenu est à l’opposé de ce mécanisme de thermorégulation : la peau continue de chauffer l’organisme et la sueur ne peut pas s’évaporer. Le cœur augmente alors la fréquence des battements, avec un risque parfois mortel d’arrêt cardiaque.

Douche froide ou douche chaude ?

Certains  préfèrent une douche froide pour raffermir la peau et d’autres une douche chaude pour se détendre. En fait il est préférable de prendre une douche tiède dont la température est la plus proche possible de celle du corps.

Une douche froide est mauvaise car elle empêche d’éliminer les toxines produites par les muscles au moment de l’effort, elle favorisera donc l’apparition de courbatures.

A l’opposé une douche trop chaude est également mauvaise car elle va favoriser l’augmentation de la taille des vaisseaux sanguins (vasodilatation), ce qui a pour conséquence de concentrer le sang en périphérie de limiter son retour dans le cœur. Cette diminution du retour veineux peut entraîner une réduction de l’irrigation cérébrale et causer des étourdissements ou une perte de conscience.

Il en va de même pour le sauna, néfaste juste après l’effort, et beaucoup plus  intéressant en matière de récupération  le lendemain.

En conclusion

Après un jogging :

  1. Attendre environ 20 minutes, le temps que le  corps se refroidisse naturellement et que la transpiration s’arrête.
  2. En profiter pour faire un retour au calme avec des étirements.
  3. Prendre une douche tiède.

Leave a Reply