Visite médicale d’aptitude à la course à pied en compétition

1788

Visite médicale d'aptitude à la course à piedL’obligation de présenter un certificat médical de « Non contre indication à la course à pied en compétition » (modèle à télécharger en fin d’article) pour toute inscription à une course officielle est l’occasion pour le coureur de faire le point sur son état de santé général (articulations, système cardio vasculaire et pulmonaire, etc.).

On en profite aussi pour obtenir des informations ou conseils sur la pratique de la course à pied (diététique, hygiène, etc.) auprès de son médecin traitant.

En quoi consiste cette visite médicale ?

Cette visite qui a pour but l’obtention de votre certificat médical de non contre indication à la course à pied en compétition devrait ressembler peu ou prou au déroulé ci-dessous, si votre médecin la fait sérieusement.

Elle débute par une série de questions permettant au médecin traitant de prendre connaissance des antécédents médicaux du coureur, ou des problèmes qu’il a pu rencontrer par le passé.

Le questionnaire est suivi d’un examen soigneux, en particulier dans le domaine cardio vasculaire, pulmonaire, orthopédique, biométrique (poids, taille, etc.).

Enfin la consultation se termine par la pratique d’un test d’effort permettant de mesurer la capacité de récupération du coureur. Le test le plus souvent pratiqué est le test de Ruffier qui consiste à faire faire au coureur une série de 30 flexions, puis à mesurer son rythme cardiaque à la fin de la série, puis une minute plus tard, pour juger de sa capacité de récupération.

Si tout est bon, c’est déjà un première victoire pour vous, vous allez pouvoir participer à une course officielle, bienvenue dans le monde du running !

Modèle de certificat médical à utiliser

Téléchargez le modèle de certificat médical de non contre indication à la course à pied en compétition.

Partager

2 Commentaires

  1. Consulter son médecin traitant est en effet indispensable avant de commencer la compétition. Le certificat reste en général valable un an.
    Il est aussi conseillé de consulter son médecin avant de commencer la course à pied, surtout si on a un passé de sédentaire.

  2. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt vos conseils pour la visite médicale de non contre indication à la pratique de la course à pied. Cet examen est important et un accent particulier sera mis sur le bilan cardiovasculaire . Une blessure de l’appareil locomoteur peut être soignée , mais un problème cardiaque pourrait s’avérer dramatique. Il est donc indispensable de réaliser un électrocardiogramme au minimum lors de cet examen . Le test de Ruffier n’est pas d’un grand apport .

Laisser un commentaire