Courir à jeun : bon ou mauvais pour la santé ? Est-ce que cela fait maigrir ?

14467

Courir à jeun pour maigrir : bon ou mauvais pour la santé ?Il y a quelques temps, Rue89 Sport publiait un article « Pour ou contre courir à jeun pour maigrir ».

Jogging-Plus relaie cet article en publiant quelques extraits représentatifs.

Extraits de l’article de Rue89 Sport

Katia court 3 fois par semaine. Une fois par semaine, le week-end, elle fait son jogging le matin, à jeun, avant son petit-déjeuner. Elle explique qu’elle a constaté des résultats « formidables » : « J’ai toujours du sucre sur moi, je ne dépasse jamais les 45 min. et cours très lentement. Je trouve ça très agréable et très efficace. »

Katia a l’air convaincue du bienfait de la course à pied à jeun, mais qu’en pensent les nutritionnistes, médecins et scientifiques ? Courir à jeun pour maigrir : bon ou mauvais pour la santé ? Deux courants s’opposent
Suite des extraits de l’article de Rue89 Sport

Les arguments avancés POUR promouvoir les bienfaits de la course à pied à jeun
Pour maigrir en courant, Jean-François, coach sportif, prône la course à pied à jeun, mais pas à chaque séance, une fois toutes les 6 séances, par exemple. Il explique que courir le ventre vide, tôt le matin, accélère l’élimination des graisses : « Vous n’allez pas maigrir rapidement. Cela se fera progressivement. A jeun, il ne faut pas forcer, ni dépasser une heure d’effort. Surtout, il faut prendre un petit-déjeuner juste après. »

Courir avant le petit-déjeuner sollicite effectivement les graisses. A ce moment de la journée, nos réserves glucidiques, qui servent à produire l’énergie qui nous fait avancer, sont très réduites. Le corps est alors obligé de puiser dans la masse graisseuse, ce qui permettrait de perdre du poids, de progresser et d’habituer son corps à mieux utiliser ses graisses.

Une étude parue sur le New York Times montre que la course à jeun permet non seulement de maigrir mais aussi de renforcer son corps.

Les arguments CONTRE la course à pied à jeun

Si certaines entraîneurs conseillent cette méthode à leurs athlètes, Jérémy Boual, coach en banlieue parisienne s’étonne de cette promotion et estime que courir à jeun est dangereux pour la santé. « C’est une aberration de faire de la pub de cette méthode pour des novices. Cet entraînement doit être réservé aux pros et aux marathoniens chevronnés. »

Il liste les risques sur la santé de cette pratique : fatigue, hypoglycémie et maladies rénales car les graisses brûlées lors d’une course à jeun sont essentielles.

Gérard Porte, ancien médecin-chef du Tour de France cycliste, n’est pas non plus persuadé des bienfaits de la course à jeun : « Un joggeur qui court l’estomac vide ne brûle pas forcément plus de graisses. C’est le type d’effort qui compte. Il aura d’ailleurs tendance à plus grignoter ou prendre des repas plus copieux après. »

Une étude, publiée en Italie, démontre que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. S’en priver en courant à jeun le matin revient à mal exploiter ses capacités physiques et les bienfaits d’une activité sportive.

Conclusion

Courir à jeun pour maigrir : une pratique à utiliser occasionnellement et avec prudence !

L’article complet sur Rue89 Sport >>>
A lire sur le même sujet
Partager

5 Commentaires

  1. Bonjour,
    Et bien je coure à jeun depuis toujours, c’est le seul moyen que j’ai de ne pas faire d’oeudème de quinck. Avant un marathon, je menge du gateau sport, qui se digère en 2h et qui me permet de ne pas me transformer en fraise tagada (et de risquer ma vie) ! Blague à part, courir demande au sang d’apporter de l’oxygène aux muscles, manger demande au sang d’apporter de l’eau aux aliments. Que choisir quand on est l’organisme ? Et bien si je continue de courir, le sang ira dans les muscles. C’est pour cela que l’on voit souvent sur des courses des gens qui vomissent ou qui ont des soucis gastriques. Alors manger, bien ou pas bien ? Chacun trouvera sa propre réponse je pense, car courir c’est savoir écouter son corps.

  2. Je cours toujours à jeun le matin. (entre 8 et 15 km)
    Parfois je ne mange ni bois de la journée et je cours le soir avant d’aller manger.
    Je perds beaucoup d’eau mais je bois beaucoup aussi.
    A part un coup de pompe de temps à autre, ça va.

  3. et il faut s’avoir que l’organisme pendant l’effort , arete l’afflux sanguains des organes digestifs il sont au minimun , l’organisme puisseras essentiellement c’est ressources dans les resérves de graisses prés des muscles en activité ! donc moi je conseils un peu de sucre, genre du jus de fruits , et de l’eau, un café, c’est super bon la caféine est utile dans le sport , une pomme ou un fruit , mais pas un mega déjeuner genre viennoiserie, lait , tartine et tous ça ! enfin chacun est differénts mais je pense que manger trop et d’aucun intéréts (vomissement et douleurs digestif pendant la courses), le footing est un sport d’endurance , il faut s’avoir donner a son corps le nécéssaire , l’habitué a baissé sa consomation d’oxygene , l’habitude a géré toutes les activités que les sport va entrainer sur le corps, l’acide que vont rejeté les muscles qui deviendront pas la suites des courbatures , l’endurance fait mal au corps , prendre de la caisse, sa fait toujours mal , je conseil beaucoup de moral , beaucoup d’eau ( pour les courbatures 🙂 , une pincé de sel , sa aide ) pas trop d’eau non plus pendant la courses , a vous de geré chacun est différents , le but est d’apprendre a se connaitre , courez avec un peu de motivation a son rythme , la suite viendras toute seule:) le corps va crée des hormones qui a la fin , vont vous rendre fou si vous n’allais ps courir ! dés ce moments la ! tous va changer pour vous :p

  4. Bonjour
    Cela fait depuis 2014 , que je coure à jeûn au petit matin avant d’aller travailler.
    Avant d’aller faire mes 10km à jeûn, je bois un café ou thé : la caféine ou la théine permet de limiter le stress des cellules lors de l’effort.
    Cette pratique permet de detoxifier l’organisme des toxines produites la veille : par le stress de la journée , du travail , des transports en commun etc… parallèlement de faire perdre du poids, dès lors où vous passez la barre des 45mn ( il faut que l’organisme soit rodé ). Moi j’ai commencé progressivement et vu que je suis un Traileur. .. mon organisme est habitué à cet effort à jeûn.
    Après ce pure bonheur que je pratique 3 à 4 fois par semaine, je prends un entraînement douche glacée puis un bon copieux petit déjeuner. Un repas de midi équilibré et le soir c’est Light : banane, salade….
    Mon kiné et les médecins que je côtoie sont de mon avis…. et ils font de même. …

    Sportivement
    Fabrice Coach sportif Trail / Running

  5. Bonjour à tous, je suis Christophe, 42 ans et je cours depuis 3 mois toujours à jeun le matin, 3 fois par semaine et un rythme depuis 1 mois de 80 minutes pour 13,5 kms, je pratique le jeun intermitant de 14 à 16h par jour, visiblement tout va bien pour ma part, mon poids est quasiment stable à 80 kgs pour 176cm, mon entourage me voit fondre et moi pas trop, se sont mes vêtements qui me le disent. Tout d’abord j’ai commencé à perdre du poids sans sport juste en changeant mon alimentation, et maintenant je ne me fruste pas, je mange ce que j’ai envie sans prendre du poids (grâce au sport), je reste malgré tout raisonnable. J’espère que mon commentaire en aidera quelques uns.

    Bon sport à tous

Laisser un commentaire