Carto Jogging-Plus: Trouvez votre prochaine course

Accessoires

Coureurs, quelques conseils pour prendre soin de vos pieds !

En tant que coureurs, nos pieds sont soumis à rude épreuve. Aucune autre partie de notre corps n’est autant sollicitée. Cette forte sollicitation peut entraîner irritations, transpiration, mauvaises odeurs, ampoules, durillons, ongle noir, et j’en passe.

Pour éviter toute complication et tout risque de surinfection, une hygiène très rigoureuse des pieds est importante, c’est la base d’une bonne pratique sportive du running.

Adil Bana, docteur en pharmacie et responsable de Toutemapharmacie.comVoici les conseils d’Adil Bana, docteur en pharmacie, responsable d’une pharmacie dans le 18ème arr. de Paris et de la pharmacie en ligne Toutemapharmacie.com

Hydrater la peau

Certains coureurs sont exposés à la sécheresse des pieds, qui peut entraîner des fissures tant inesthétiques que douloureuses. Pour y remédier, il convient d’utiliser des savons surgras (savons sans savon). Après le bain ou la toilette, appliquez une crème hydratante. Si les symptômes persistent, il faut consulter. En effet, les pieds secs peuvent être le signe d’une malade de peau.

Garder les pieds au sec

D’autres souffrent de transpiration excessive des pieds, ce qui favorise la macération et peut générer des infections bactériennes et mycosiques ainsi que l’apparition d’eczéma et de dermites de contact. Garder les pieds au sec n’est pas chose facile, car chaque pied possède 125 000 glandes sudoripares. Il existe, cependant, des traitements efficaces permettant de réduire le débit de la transpiration et de lutter contre l’hyperhidrose.

Réduire la formation des ampoules

Pour réduire le risque de formation d’ampoules, appliquez sur les pieds une crème Nok anti-frottement spécialement formulée pour protéger les pieds des frottements, échauffements dus aux chaussures et préparer les pieds des sportifs avant l’effort.

Choisir la bonne pointure de chaussures et bien lacer les chaussures
L’ongle noir ou hématome sous-unguéal survient lors d’un choc violent sur l’ongle. Le sang s’accumule sous l’ongle et ne s’évacue pas, ce qui donne cette couleur noire. Ces hématomes touchent principalement les personnes qui pratiquent la course à pied et qui subissent des micro-chocs répétés au niveau de l’orteil, au fond de la chaussure, à chaque foulée dans les descentes.

Une solution qu’il est possible d’effectuer soi-même consiste à évacuer le sang par un petit trou fait au centre de l’hématome dans l’ongle, à l’aide d’une aiguille chauffée au rouge au-dessus d’une flamme. Introduire ensuite une solution antiseptique par le trou et appliquer un pansement imbibé de désinfectant. Cette opération doit être effectuée dans les minutes ou heures qui suivent l’apparition de l’hématome. Au delà, il faudra patienter. L’hématome va perdurer neuf à douze mois, durée nécessaire pour la repousse d’un ongle sain… à moins que l’ongle abîmé ne se décolle avant.

Prendre soin des espaces inter-orteil

L’intertrigo, aussi appelé mycose inter-orteil ou encore « pied d’athlète », est une infection des espaces entre les orteils par des champignons. Ces espaces, particulièrement entre les 3ème et 4ème orteils, sont un terrain propice au développement de ces champignons. Les sportifs connaissent bien ce problème qui les touche en grande majorité, ce qui vaut à cette infection le surnom de « pied d’athlète ». Les chaussures de sport prédisposent au développement des champignons qui évoluent en milieu chaud et humide. La peau lésée est rouge, irritée, voire fissurée, provoquant douleurs et démangeaisons.

Toutemapharmacie.comLa contagion se fait par l’intermédiaire d’objets souillés (chaussures, serviettes, tapis de bain) ou directement au contact d’une personne à l’autre. Le port de chaussettes sèches et propres est conseillé dans une chaussure fermée. Il est important de changer de chaussettes tous les jours et d’avoir une hygiène irréprochable ! Lavez soigneusement les espaces inter-orteil avec de l’eau et du savon puis bien les sécher un à un. Evitez de gratter les lésions. L’évolution de cette mycose, si elle n’est pas traitée à temps, peut occasionner une extension des lésions et une surinfection. En effet la mycose inter-orteil, en fragilisant la peau saine, devient une porte d’entrée pour les bactéries à l’origine d’une infection capable de s’étendre à la jambe, en particulier chez les personnes diabétiques ou immunodéprimées. Dans ce cas, un traitement antibiotique oral sera nécessaire. Si le diagnostic est confirmé par votre médecin, il pourra vous prescrire un traitement local à base de crème ou de poudre qu’il faudra appliquer quotidiennement : ce traitement antifongique (contre les champignons) devra être poursuivi sur une période de 1 à 4 semaines.

Débarrasser les ongles des mycoses

Les mycoses des ongles sont des infections dues à des champignons microscopiques. Elles touchent surtout les personnes âgées et sont favorisées par le diabète. L’ongle s’épaissit et se déforme. Il peut aller jusqu’à se décoller. Ces mycoses sont plus inesthétiques que graves pour la santé. Les traitements locaux suffisent souvent pour en venir à bout, mais il faut faire preuve de rigueur et de patience.
Les crèmes antifongiques détruisent les champignons. Les solutions antifongiques à appliquer comme du vernis sont plus pratiques. Si la matrice de l’ongle (en profondeur, partie qui fabrique l’ongle) est atteinte, la guérison est plus difficile.

En bref : précautions à prendre pour protéger vos pieds et leur éviter ces désagréments

• Ne marchez pas pieds nus. Portez des tongs ou autre sandales dans les lieux publics (piscines, saunas, hammams…)
• Prenez le temps de choisir vos chaussures, essayez-les et assurez-vous de leur confort. Changez régulièrement de chaussures.
• Prévenez la formation microbienne dans les chaussures
• Portez des chaussettes en coton
• Mettez de la poudre antifongique dans les chaussures
• Lavez les pieds quotidiennement avec de l’eau tiède et du savon
• Séchez-les soigneusement en insistant sur les plis entre les orteils et les ongles pour éviter toute macération
• Après la toilette, hydrater avec une crème
• Ne prêtez ni votre serviette ni vos chaussures pour éviter tout risque de contamination
• Frottez vos pieds avec une pièce ponce ou une râpe pour retirer les callosités

Tags

Un commentaire

  1. Personnellement pour éviter les ampoules :

    • J’utilise la crème nok anti-frottements évoquée ci-dessus très régulièrement, notamment en période de préparation semi-marathon ou marathon (application tous les soirs pendant 3 semaines avant le jour J + pendant les longues séances + grosse couche pendant l’épreuve)
    • Quant à ma paire de chaussures de running, je prends 2 tailles de plus que mes chaussures de ville
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité