Test des Salomon Speedcross Vario, chaussures de trail

2570

test-salomon-speedcross-varioVéritable référence sur le marché du trail, on ne présente plus la Speedcross 3 de Salomon!

Fort de son succès mondial, la marque française s’appuie aujourd’hui sur ce modèle pour développer différentes versions et ainsi étoffer son offre.

Pour Jogging-Plus, j’ai eu la chance de tester la petite dernière de la gamme : la Speedcross Vario! Censée apporter confort, vitesse et accroche sur surfaces dures ou mixtes, cette nouvelle version est-elle à la hauteur des espérances?

Présentation

Design. Au premier coup d’œil, difficile de différencier la Vario de sa version originelle. Un look incomparable. Reprenant les traits caractéristiques qui ont fait le succès des Speedcross 3, Salomon ne pouvait se tromper en dessinant les Vario. Le design est donc très séduisant et la conception globalement identique. Seuls un mesh plus aéré augmentant la respirabilité du chausson et l’absence du système quicklace diffèrent. Cette année, le modèle est disponible en quatre coloris chez les hommes et seulement trois chez les femmes.

Moins d’agressivité exprimée. Conçues pour assurer accroche et relance sur terrains durs, les Vario sont moins profilées que les Speedcross 3. La partie avant ainsi que la semelle ont été complètement retravaillées. Ainsi avec des crampons plus grossiers et un avant plus arrondi et légèrement rabaissé, elles ont une zone de contact au sol plus importante mais dégagent moins de dynamisme. En créant un profil plus plat et en renforçant la semelle, on divine bien où veux nous mener la marque !

La gamme Speedcross
Cliquer pour afficher/masquer...

Petit éclairage sur la gamme Speedcross qui compte désormais 5 versions :

  • La Speedcross 3 est le modèle originel le plus célèbre et le plus vendu
  • La Speedcross Pro est la version de luxe, plus légère et particulièrement rapide
  • La Speedcross 3 CS est équipée d’une membrane Clima Shield qui protège de l’humidité et maintient une température confortable dans le chausson
  • La Speedcross 3 GTX est la version Gore-Tex. La chaussure est totalement imperméable et permet d’avoir les pieds bien au sec lors de mauvaises conditions climatiques
  • Enfin, la Speedcross Vario est la dernière née de la gamme avec une semelle revisitée pour être à l’aise sur terrains durs

Test

Préférant le trail à la route et adepte des longues distances, je porte tout au long de l’année des Speedcross 3 lors de mes courses en montagne, et j’en suis véritablement fan ! Durant le test, je n’ai donc pu m’empêcher de faire la comparaison et voir si les Vario pouvaient constituer un réel complément.

De vrais chaussons. J’ai toujours trouvé que le confort était un des points fort des Speedcross et les Vario ne dérogent pas à la règle ! Les premiers pas sont agréables et on ressent très vite les bienfaits de l’enveloppe Sensifit qui entoure et maintient le pied de façon précise. La toe box, quant à elle, me semble légèrement plus spacieuse, simple impression ou réalité, les pieds larges ne pourront qu’apprécier ! Attention cependant, on chausse toujours petit chez Salomon et prendre une taille supplémentaire n’est souvent pas un luxe.

Retour au laçage classique. C’est une grande surprise ou plutôt une incompréhension de ne pas voir le système Quicklace sur ce modèle. Le choix de la marque est surprenant d’autant que cette innovation a fait ses preuves et est appréciée des traileurs. L’explication est peut-être à trouver du côté du programme de course des Vario qui se veut résolument plus proche de la route !

Un amorti très ferme. Si je devais trouver une source d’inconfort, je citerai l’amorti. Sur bitume, le retour en jambes est très direct. En fait, contrairement aux Speedcross 3, les crampons des Vario ne se déforment que très peu et participent moins à l’absorption des chocs sur surfaces dures. Ainsi seule la technologie Light Weight Muscle assure la fonction d’amorti. Bref plus de doute, bien que les Vario aient un programme assez large et assurent une bonne propulsion sur terrains durs, elles ne peuvent se destiner qu’exclusivement à la route !

Une bonne protection. Aucune crainte à avoir quant à la préservation de nos précieux pieds. Une partie basse robuste faite de matières caoutchouteuses protège et isole des objets coupants. Les débris ne sont également pas les bienvenus, repoussés par une « sur-languette » et un mesh certes à la maille plus large mais tout autant hermétique.

Une version stable mais moins joueuse. Quelle que soit la surface, les Vario offrent une meilleure stabilité que les Speedcross 3. Du fait de leur profil, les chances de torsions latérales sont limitées. En descente notamment, les appuis sont plus surs et on lâche les freins plus facilement. Malheureusement, elles en deviennent par la même occasion moins joueuses. Ainsi les passages difficiles sont moins fluides, les appuis plus longs et on perd du temps !

Une bonne accroche malgré un excès de rigidité. Pour pallier à la déformation des crampons des Speedcross 3 sur bitume souvent décriée, les Vario sont équipées d’une semelle Contagrip comme les autres modèles de la gamme mais à la constitution et au design différents. Les gommes utilisées sont plus denses et les crampons plus imposants. Le nouveau design augmente également de 62% la surface avec le sol et de tout autant la part de frottements. Il en résulte une accroche globale tout à fait satisfaisante, le seul bémol serait sur pierres humides où les appuis sont plus délicats. Rien de très handicapant cependant et de toute façon, la semelle parfaite n’existe toujours pas !

Usure maitrisée, défaut gommé ! A l’inverse des Speedcross 3 et après un mois d’utilisation intensive, je n’ai pas décelé de déformation ou d’abrasion prématurée ou inhabituelle des crampons. Avec une structure parfaitement maitrisée, on peut considérer les Vario comme des chaussures d’une extrême qualité de finition et de robustesse.

Conclusion et code réduction

Enième déclinaison des célèbres Speedcross, les Vario viennent compléter une gamme déjà bien étoffée mais quelque part très (trop ?) sélective. En offrant une plage d’utilisation plus large, elles se destinent clairement aux sportifs évoluant entre route et montagne.

Au final avec un modèle plus hybride, plus à l’aise sur surfaces dures, la marque savoyarde délaisse quelque peu son style purement montagnard pour offrir une chaussure plus apte à séduire les traileurs urbains !

Réduction sur la boutique running de Priceminister. Merci à PriceMinister de nous avoir fourni le modèle testé. Priceminister vous offre par ailleurs 10€ offerts dès 90€ d’achats sur toute la boutique PriceMinister running avec le code JUST10*:

Par ailleurs, PriceMinister a lancé un nouveau programme de fidélité, le PriceClub: 5% du montant de vos achats remboursés et 7% en achetant sur l’application mobile. Inscription ici.

LES PLUS LES MOINS
– Confort
– Accroche
– Large plage d’utilisation
– Longévité
– Rigidité
– Ferme amorti
– Absence du système Quicklace

Mathieu pour Jogging-Plus

Ce diaporama nécessite JavaScript.

*Mentions légales: 10€ offerts pour toute commande de 90€ minimum. Coupon utilisable sur une seule et unique commande, limité aux 20 premières utilisations. Offre non cumulable. Frais de port non inclus. Offre valable jusqu’au 1er juin 2016, 23h59 GMT +1.