[Test] TomTom Runner 3: la polyvalente

5162

Test de la Tomtom Runner 3 par Jogging-Plus.comIl y a quelques mois j’ai eu l’occasion de  tester la TomTom Runner 2. (Voir l’article)

C’est aujourd’hui la Tomtom Runner 3 que j’ai eu l’occasion de porter à mon poignet.

Un test qui m’a permis de découvrir un modèle quasi identique au précédent mais tout de même doté de quelques nouveautés intéressantes.

La jumelle de la TomTom Runner 2…ou presque…

Concernant le design, le poids et l’ergonomie pas de changements notables si ce n’est de nouveaux coloris.

La réception du signal GPS est meilleure que sur la Runner 2 et ce grâce à une nouvelle puce GPS.

L’autonomie annoncée est de 11h en mode GPS et passe à 9h si le cardio optique est utilisé. Vous pouvez encore compter 3-4h de moins en cas d’écoute de musique.

Pour ce qui est de la musique TomTom propose maintenant un casque Bluetooth propre à la marque (50€).

La Runner 3 reste étanche jusqu’à 50m.

On retrouve sur la Runner 3 toutes les fonctionnalités de la Runner 2:

  • Tracker d’activité journalière
  • Choix du sport (intérieur/extérieur)
  • Données sportives utiles (temps, allure, distance…)
  • Programmation d’objectifs
  • Programmation d’entraînements
  • Cardio-fréquencemètre au poignet
  • Lecteur MP3 « autonome » avec possibilité de stocker 3 Go de musique
  • Montre connectée (appli TomTom MySports sur mobile et MySports Connect sur ordi)

Point décevant: toujours pas de smart notifications là où aujourd’hui la plupart des modèles le propose.

Tomtom Runner 3 : « LA » nouveauté, le suivi d’itinéraire

La grosse nouveauté de la Runner 3 est le suivi d’itinéraire. Alors comment ça marche? Et bien c’est assez simple. La montre est doté d’une boussole.

Quelque soit l’endroit où vous êtes vous pouvez trouver sur internet des parcours qui vous intéressent. Une fois un parcours trouvé il suffit de le convertir en fichier GPX sur ordi et de l’importer sur MySports Connect et ensuite sur la montre. Tout simplement.
Une fois enregistré sur la montre vous n’aurez plus qu’à suivre les indications sur les deux sous écrans de la montre (navigation lointaine et navigation plus précise).
Personnellement je l’ai testé également à vélo et c’est assez sympa.
Petit détail manquant selon moi, le fait que la montre ne vous indique pas la sortie hasardeuse de l’itinéraire… dommage.
Vous pouvez compter enregistrer jusqu’à 15 itinéraires.

Si jamais vous n’avez pas téléchargé d’itinéraire sachez que quand vous courez votre trace GPS s’affiche. Utile si vous souhaitez refaire un parcours et utile aussi pour revenir en arrière en cas de doute pendant une sortie.

Test de la Tomtom Runner 3 : Conclusion

Un bel outil donc, utile et simple d’utilisation,  qui permet d’ouvrir de nouveaux horizons de course en terme de navigation.

Les Plus Les Moins
Polyvalente, Connectée, Simple d’utilisation, Prix Autonomie encore un peu juste en pleine utilisation

Avec la Runner 3 TomTom reste sur une volonté de cibler un large public (sport, navigation, musique, montre connectée).

Avec la possibilité de suivre son itinéraire et de suivre des parcours téléchargés TomTom élargi encore un peu plus ce public en ciblant maintenant les randonneurs/traileurs. Mais pas que… En effet les runners en quête de nouveaux parcours y trouveront également leur compte.

TomTom ajoute à ce dernier modèle améliorations et innovations et en fait un modèle encore plus polyvalent que la Runner 2.

La TomTom Runner 3 est disponible à partir de 129€ (GPS) et comptez jusqu’à 299€ (GPS, cardio, musique, casque Bluetooth)

Bertrand pour Jogging-Plus

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Partager

Laisser un commentaire