Carto Jogging-Plus: Trouvez votre prochaine course

AccessoiresEquipementProduits testés

[Test] Ecouteurs Plantronics BackBeat fit: Jamais sans ma playlist

Test des écouteurs Plantronics BackBeat FitPour le runner que je suis, peu d’écouteurs audio trouvent grâce à mes oreilles. Écouteurs qui s’échappent, casques audio qui isolent du monde extérieur tout en empêchant le port d’un bonnet l’hiver ou d’une casquette l’été, fils qui s’emmêlent ou qui frottent contre ma poitrine à chaque foulée, commandes de fonctionnalités placées au fond de ma poche, son de piètre qualité en Bluetooth… Bref je m’étais fait à l’idée que courir en musique ne serait jamais possible jusqu’à l’essai pour Jogging-Plus des écouteurs Plantronics BackBeat Fit !

Design

Tout d’abord, et même s’il ne s’agit que d’un détail, j’ai apprécié l’emballage particulièrement réussi. Une très jolie boîte avec rabat magnétique qui laisse découvrir le produit à travers un film plastique. A l’intérieur des écouteurs design d’une très bonne finition mais aussi un câble USB pour la recharge ainsi qu’une pochette de rangement qui se transforme en brassard néoprène pour le smartphone.

La présence de ce brassard fut une agréable surprise : d’une part car cela évite une dépense supplémentaire, d’autre part car il tient bien autour du bras et permet de ranger son smartphone ainsi qu’une éventuelle paire de clefs lors de la course grâce à une petite poche supplémentaire. Signalons toutefois que cet étui réfléchissant ne convient pas à tous les téléphones portables (en l’occurrence il convient aux iPhone 4…). Pour les moins ordonnés d’entre nous, cette pochette permet de ranger les écouteurs après utilisation !

I-Run Plantronics BackBeat Fit : 99€ chez I-Run.fr

La couleur rouge que j’ai testée est plutôt flashy et aide à se faire remarquer. Les écouteurs sont reliés entre eux par un cordon flexible de 30 cm qui se passe derrière la tête. Cela permet donc le port de casquette/ bandeau/ bonnet etc… Sans occasionner de gêne particulière, ce qui est fort appréciable. La souplesse et la longueur du cordon sont un atout et permettent de ne pas perdre de temps à démêler des fils avant chaque utilisation. Les embouts, conçus en silicone, ne s’insèrent pas totalement dans les oreilles  permettant ainsi de laisser passer une partie du bruit ambiant et évitant par la même occasion d’être isolé du monde extérieur.

Signalons que l’ensemble est recouvert d’un revêtement en plastique-caoutchouc muni de bandes réfléchissantes qui, en plus d’assurer un peu plus de sécurité pour le coureur protège l’ensemble de la transpiration et le rend résistant à la pluie et aux éventuels lavages (attention néanmoins à bien refermer le capuchon qui recouvre la prise micro USB !).

J’ai pu relever deux petits points négatifs concernant le design des Plantronics :

– La taille unique du cordon : si vous avez un long cou et des oreilles plutôt grandes, essayez le avant d’acheter
– Le positionnement à l’aide du système d’arceaux qui s’enroule autour de l’oreille n’est pas intuitif lors de la première utilisation, mais tout rentre dans l’ordre rapidement à l’usage !

Mise en route et fonctionnalités

S’agissant d’un système sans fil, les écouteurs nécessitent une recharge avant la première utilisation. La recharge dure 2h30 avec la prise micro USB (protégée par un capuchon en silicone) branchée sur ordinateur.

La mise en route des écouteurs est relativement simple puisque toutes les commandes sont situées sur les oreillettes.

– L’écouteur gauche, symbolisé par un bouton marche/arrêt, permet d’assurer les fonctions lecture et pause ainsi que le réglage du volume

– L’écouteur droit, symbolisé par un téléphone, permet la mise sous tension et l’activation de la fonction mains libres.

Le tout fonctionne sensiblement comme un kit main libre habituel : on passe une musique en cliquant deux fois sur le bouton lecture de l’oreille gauche et on revient en arrière en appuyant longuement sur ce même bouton.
Je dois reconnaître qu’un petit temps d’adaptation m’a été nécessaire avant d’être totalement à l’aise avec les différentes fonctionnalités des commandes. Normal je présume.

La connexion en Bluetooth avec mon iPhone s’est faite de manière rapide et automatique.

L’état de charge du casque apparaît même sur l’écran, ce qui évite de subir un arrêt musical inattendu en plein milieu de l’effort physique. Je n’ai connu ni coupures ni grésillements lorsque les écouteurs étaient situés à moins de 10 mètres de mon smartphone lors de mes tests. Le casque se met automatiquement en veille au-delà de cette distance dans un souci de préservation de la batterie. Il s’agit de la technologie dite « deep sleep »  qui permet également aux écouteurs de rester chargés pendant 6 mois en cas de non-utilisation. Pour information, les Plantronics BackBeat Fit peuvent se connecter jusqu’à un maximum de 8 appareils.

Enfin, un microphone est intégré aux écouteurs ce qui permet de converser en courant. Intrigué par cette fonctionnalité, je l’ai d’abord utilisée dans mon canapé et je dois reconnaître que j’ai été agréablement surpris par la qualité de l’écoute.

I-Run Plantronics BackBeat Fit : 99€ chez I-Run.fr
Test en plein air et performances

La qualité audio est très correcte, surtout pour des écouteurs semi intra-auriculaires. Bien évidemment, le son ne peut rivaliser avec celui émanant de casques filaires intra-auriculaires mais cela n’est pas vraiment la question puisque ces derniers ne sont pas adaptés pour le sport. Ici, les aigus sont modulés, les médiums se font entendre et les basses sont largement adaptées à une musique sportive, ce qui est appréciable lors de l’effort physique. Je trouve donc qu’il s’agit d’un bon équilibre pour une écoute récréative même si la qualité sonore, et notamment celle des basses, pourra éventuellement en gêner certains.

Autre point positif du dispositif, les écouteurs laissent passer le son ambiant ce qui assure un peu plus de sécurité pour les runners urbains et les cyclistes. Effet inverse, une partie de la musique s’échappe vers l’extérieur donc attention à ne pas indisposer votre voisin, surtout pour ceux qui pratiquent des sports en salle.

Autre atout, la légèreté du casque (24 grammes) qui vous fait presque oublier que vous les portez. Pour les plus dubitatifs d’entre vous, pas de crainte, l’impression de sautillements de ce dernier autour de votre cou se fait rapidement oublier, que l’on soit en train de courir ou de pédaler.
Lors de mes tests, j’ai alterné les fractionnés ainsi que les montées/descentes et je dois reconnaître que les embouts tiennent bien en place; probablement grâce au système d’arceaux qui s’enroule autour de l’oreille.

I-Run Plantronics BackBeat Fit : 99€ chez I-Run.fr

Concernant la batterie, la marque indique une autonomie de 8h à volume moyen ce qui équivaut à deux marathons pour les plus affûtés d’entre nous ! Toujours selon la notice, l’autonomie en veille est de 14 jours. L’autonomie du casque est de 6h en conversation.

En course la qualité sonore des appels est relativement bonne, que ce soit dans mes oreilles (bien que moins forte que la musique) ainsi que dans celles de mes interlocuteurs à l’autre bout du casque si j’en crois leurs dires. De plus, l’utilisation du casque sous forme de kit mains libres est simple puisque la musique se coupe lorsque le téléphone reçoit un appel entrant. Pour ceux qui ne souhaitent pas être dérangés pendant leur activité sportive, sachez qu’une pression longue de l’écouteur droit permet de ne pas décrocher. Bonus pour les détenteurs d’Iphone puisqu’un appui prolongé du bouton appel permet d’activer Siri. Cela permet donc de déclencher un appel sortant sans même sortir son smartphone de son brassard puisqu’il ne reste plus qu’à demander à Siri d’appeler le contact souhaité. Les écouteurs Plantronics peuvent donc aisément se substituer aux kits mains libres dans la vie de tous les jours.

Autre avantage si vous utilisez des applications de sport : la musique se coupe lorsque cette dernière vous transmet les informations concernant vos performances sportives.

Seul point négatif à relever, le fait que les retours vocaux qui indiquent la mise sous tension, la connexion au smartphone, etc… Se fassent en anglais seulement. Il n’y a malheureusement pas de possibilité de changer la langue et de passer au français.

I-Run Plantronics BackBeat Fit : 99€ chez I-Run.fr
Conclusion

La majorité de ceux qui courent le font en musique. Courir étant une activité « remuante », il est donc nécessaire d’acheter un modèle d’écouteurs dédiés au sport. Or, par essence, les écouteurs Bluetooth pour le sport ne peuvent convenir à tout le monde. Performances, design, couleurs, formes des écouteurs par rapport aux oreilles de chacun, il est très difficile de trouver un produit qui plaise au plus grand nombre. Néanmoins, les Plantronics BackBeat Fit sont probablement parmi les meilleurs écouteurs de sport sans fil du marché. Légers et confortables, présentant une bonne qualité audio et une longue autonomie pour des écouteurs Bluetooth, étanches et réfléchissants, dotés d’une fonction kit mains libres adaptée à la pratique du sport, les BackBeat Fit apparaissent comme les partenaires idéaux des sportifs de tous horizons!

Bertrand pour Jogging-Plus

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Vous utilisez un logiciel ou une extension bloqueur de publicités.
Son utilisation peut provoquer des dysfonctionnements de notre site.
Nous vous invitons à le désactiver pour le site jogging-plus.com