Test du collant K-PROPRIUM: le renforcement proprioceptif par Skins

1204

Test du collant K-PROPRIUM par Jogging-Plus.com Ce n’est plus à prouver: Skins est au top de la technologie en matière de compression.

Entourée d’experts et d’athlètes, la marque australienne sort année après année des équipements toujours plus aboutis.

Après la compression, qui a pour atout premier de favoriser une meilleure récupération et d’améliorer la performance, Skins s’est penché sur un aspect tout aussi important physiologiquement: la proprioception. Alors associer compression et proprioception qu’est ce que cela peut donner? La réponse avec le test de ce dernier né de Skins, le collant K-PROPRIUM.

Test du collant K-PROPRIUM: quid de la proprioception?

Alors la proprioception c’est bien, c’est essentiel, mais c’est quoi? La proprioception désigne le travail simultané des centres nerveux et des groupes musculaires qui assurent la perception, consciente ou non, de la position des différentes parties du corps.

Exemple plus parlant: Vous vous êtes blessé à la cheville en courant. Le verdict tombe, vous avez une entorse. Comme vous ne courez plus depuis 3 semaines votre cheville a un peu oublié comment elle doit vous soutenir, vous faire vous rattraper en cas de faux pas, bref elle ne sait plus faire son boulot. Du coup beaucoup d’entre nous on eu le privilège de faire ce petit exercice qui consiste à tenir en équilibre sur une jambe, les yeux fermés, sur un plateau d’équilibre.

C’est ça la proprioception! Apprendre à se tenir dans l’espace grâce à du sensitif associé à du musculaire.

Plus on court et plus la fatigue s’accumule. Les mouvements commencent à se désordonner. La baisse de performance et les risques de blessures s’accumulent.

La proprioception aide à bien se tenir et vous l’aurez compris joue donc un rôle essentiel pour diminuer les blessures et améliorer la performance en cas d’efforts répétés.

Le collant K-Proprium: le test

Le design du collant est assez plaisant. J’étais plus fan du côté ultra sobre et ultra classe de mes A200 et A400 mais le K-PROPRIUM est plus original et très sympa.

Skins à positionné des PPB (Proprioceptive Power Bands) au niveau des groupes musculaires les plus importants en course. Attention à bien les positionner.

Ce qui me marque en premier c’est la difficulté à enfiler le collant. Pas de panique la première fois est laborieuse mais les suivantes beaucoup moins. En même temps enfiler du compressif tout en s’assurant que les PPB sont bien placées nécessite un peu de temps et c’est bien normal.

Ce qui m’impressionne toujours est l’ajustement parfait du collant en fonction de son gabarit. Sur tous les collants il y a toujours un petit pli quelque part. Chez Skins jamais. Une fois enfilé je ressens comme d’habitude avec tous les produits de la marque un grand confort.

Il est ultra léger, ultra fin et très doux.

Les membres inférieurs ne font qu’un avec le collant, la matière est ultra agréable et on a ni trop chaud ni trop froid.

Évidemment pas de poches mais vous l’aurez compris on ne peut pas mettre de poches sur un produit compressif sans modifier l’effet de la compression.

En course le collant est toujours aussi agréable pour la bonne et simple raison qu’on ne le sent pas. Petites foulées, grande foulées… tout passe.

Les seuls endroits que l’on ressent légèrement sont les emplacements des PPB. La preuve que ces bandes ne sont pas là pour rien. Quand on retourne le collant on sent bien que la matière autour des PPB est plus adhésive d’où la difficulté à l’enfiler mais c’est ce qui explique aussi l’excellent maintien des groupes musculaires.

Alors on va pas se mentir le fait de porter ce collant ne m’a pas permis de monter sur des trottoirs ou des cailloux comme un sauvage en me disant que le collant allait me rattraper et me sauver de la blessure.

Par contre je l’ai porté sur plusieurs jours d’affilée lors d’un entraînement assez intense (prépa 10km de Dubai).

La nuit j’ai continué à porter mon collant de récup RY400 (si cher à mes yeux et surtout à mes jambes). Et soyons honnête la fatigue est vraiment réduite et le renouvellement de l’effort est beaucoup plus simple. Effet placebo me dirons certains. Je ne crois pas.

À un moment donné je ne peux que croire (cela est quand même prouvé physiologiquement) que la compression dynamique à gradient (le collant est de moins en moins serré du bas vers le haut pour accélérer la circulation du sang qui circule des hautes pressions vers les basses pressions) associé à un renforcement de la proprioception naturelle est un atout.

Test du collant K-PROPRIUM: Conclusion

L’idée de Skins est une fois de plus excellente. Quand on se penche sur la proprioception plus en détail on comprend bien pourquoi. Encore un équipement de la marque qui  s’appuie sur des faits logiques.

Comme pour la compression, skins renforce la proprioception dans le but de ralentir les effets de la fatigue afin de s’entraîner plus longtemps et donc d’améliorer ses performances.

Pour moi un excellent produit pour les courses longues avec variations d’intensités.
Je suis conquis.

Les Plus Les Moins
Confort, design et richesse technologique (compression et proprioception) Difficile à enfiler, le prix

Bertrand pour Jogging-Plus

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Partager

Laisser un commentaire