Le livre de Jalabert : A chacun son défi

618

Laurent Jalabert : A chacun son défiLaurent Jalabert publie « A chacun son défi » aux éditions Solar.

Dans ce livre, Jalabert explique pourquoi le sport le passionne toujours et comment il a su retrouver la motivation après la fin de sa carrière. Un exemple à suivre pour tous ceux qui souhaitent continuer ou reprendre le sport.

Il est aussi le nouveau sélectionneur de l’équipe de France de cyclisme sur route et dispute régulièrement des compétitions extrêmes (marathon, triathlon, etc.).

Interview
Après quatorze ans d’une carrière exceptionnelle dans le cyclisme, Jaja a changé de braquet. A 40 ans, c’est sur des courses extrêmes comme le marathon ou le triathlon que le Mazamétain force désormais l’admiration en repoussant ses limites.
Dans « A chacun son défi« , le nouveau sélectionneur de l’équipe de France cycliste se met à nu pour évoquer sa reconversion.

A l’occasion de la parution de son livre « A chacun son défi » en mai 2009, Laurent Jalabert a accordé une interview au journal Métro.

Interview de Laurent Jalabert pour la sortie de son livre « A chacun son défi »

Comment est né le projet du livre?
C’est un peu un témoignage de quelqu’un dont le sport coule dans les veines. Il m’apporte un équilibre dans la vie. C’est un moyen de se découvrir. J’ai essayé par le biais d’un ouvrage de montrer qu’on a tous des qualités, qu’a un moment donné on est peut-être pas sûr de soit mais que cela vaut le coup de tenter quelque chose et que l’on peut se surprendre.

Photo AFP
Photo AFP

Cette quête de la performance sportive, c’est quasi vitale pour vous ?
Après deux ans d’inactivité, j’ai éprouvé le besoin à nouveau de me dépenser. Je me suis lancé des défis sportifs. Terminer un marathon ou être « finisher » d’un Ironman, c’est vaincre un combat contre soi-même et se prouver qu’on est capable de faire des choses.

Ces activités impliquent des souffrances extrêmes ?
Je connaissais mes capacités sur le cyclisme. Quand je me lance dans le triathlon (l’Ironman) il faut combiner trois sports : natation, vélo, marathon. Donc j’allais dans des limites inexplorés. Puis, j’ai mis 47 heures pour parcourir les 150 km de la Diagonale des Fous, la course à pied du Grand Raid de la Réunion. Quand j’y repense…deux jours…c’est énorme. Il se passe beaucoup de truc dans la tête. Tu refais un peu le film de ta vie. Je me suis dit cent fois pendant l’épreuve qu’il fallait être malade pour faire cela. Mais je suis arrivé au bout avec l’envie d’y revenir. J’aime me lancer des défis et m’épater.

Vous avez accepté d’être le nouveau sélectionneur de l’équipe de France cycliste. C’est un autre challenge?
C’est un défi. Il va falloir brifer les coureurs et les amener à être performant dans une course d’un jour. C’est un peu effrayant mais cela m’attire car il y a le côté découverte de moi même. C’est une forme de renouveau que j’ai envie de relever.

Où se procurer le livre en ligne ?

Retrouver « A chacun son défi » au meilleur prix sur Amazon.fr

Source

Metrofrance.com

Partager

Laisser un commentaire