[Récit] La Grande course du grand Paris : une arrivée au Stade de France exceptionnelle

1371

[Récit] La Grande course du grand Paris : une arrivée au Stade de France exceptionnelleIntriguée et très attirée par cette course qui promet un beau parcours au cœur du Paris avec une arrivée sur la piste du stade du France, j’ai décidé de m’inscrire à la 1ère édition de la Grande Course du Grand Paris.

Belle initiative organisée pour soutenir la candidature de Paris aux Jeux Olympiques, 8 000 personnes sont inscrites pour ce 21 mai 2017.

Le retrait des dossards

Le retrait des dossards se fait depuis le parvis du stade de France les vendredis et samedis avant la course. J’y suis allée le vendredi dès l’ouverture, l’organisation n’était pas complètement calée et j’ai un peu attendu mais me voilà parée pour prendre le départ !

9h10 : départ de l’hôtel de ville

Dimanche matin, départ de l’hôtel de ville à 9h10. Rien à dire pour ma part sur le départ, mon SAS est parti à l’heure exacte. J’ai lu ensuite sur les réseaux sociaux que les départs dans les SAS 1h avaient été très compliqués mais pour moi, aucun problème ! Le départ est donné, pas trop de monde, on ne se bouscule pas. Direction République puis le Canal Saint Martin. Les premiers kms au bord de l’eau sont très agréables, à l’ombre (et c’est appréciable car à 9h30, il fait déjà chaud), avec un léger faux plat montant.

Ballade le long du canal de l’Ourcq

Au 4ème km, nous arrivons à Stalingrad où nous attend une des animations phares de la course : les billes Swala ! Pour le ravitaillement, les traditionnels gobelets d’eau sont remplacés par des billes d’eau comestibles sans emballage. Une bille d’eau équivaut à une gorgée d’eau, c’est rigolo et écolo surtout ! Assez adapté sur un 10 km, beaucoup moins sur un marathon (j’imagine mal avaler des dizaines, voire des centaines de billes…).

Ensuite, je suis « chez moi », ce parcours je le connais par cœur pour le fouler plusieurs fois par semaine le midi pendant ma pause dej (avec en guest star pour m’accompagner régulièrement Fabien de Jogging plus). Toujours aussi agréable de courir le long du canal de l’Ourcq …

Au 8ème km, nous arrivons en Seine Saint Denis et le Stade de France approche. Un des objectifs de cette course est également de faire courir les parisiens en banlieue. Le parcours en bord d’eau est moins agréable de ce côté, il y a des travaux, je commence un peu à souffrir. Heureusement, à ce moment, je me fais doubler par 2 collègues qui m’encouragent « Allez Aurélie, c’est facile pour toi ! C’est rien 10 km, tu ne peux pas souffrir maintenant ! » Euhhh si je souffre : la chaleur, une bronchite et un départ trop rapide….c’est DUUUUR ! Mais je vois au loin le stade de France et l’arche de l’arrivée des 10 km que je franchis en 51’30.

L’arrivée au Stade de France : GRANDIOSE

Ensuite, il nous reste 1,8 km pour atteindre le mythique Stade de France. Je prends tout mon temps, allant même jusqu’à m’arrêter prendre des photos devant le stade ! En entrant dans le stade, nous parcourons plusieurs centaines de mètres dans les sous-sols avant enfin de fouler la piste d’athlé et là…. Quelle émotion !!! C’est incroyable, le public, la musique, on se sent minuscule au milieu des gradins et tellement privilégié. J’ai rarement ressenti une telle fierté à l’arrivée d’une course. Cette arrivée était simplement magique !

En conclusion, une très belle course

Bien organisée (surtout pour une 1ère édition). Pas mal de couacs à priori sur le départ, les ravitaillements ou encore pour récupérer les consignes que j’ai pu découvrir sur les réseaux sociaux ou dans la presse, mais encore une fois, moi je n’ai rien à redire ! Un parcours très agréable, surtout grâce à une arrivée prestigieuse au cœur du stade de France. Les organisateurs ont déjà annoncé une prochaine édition, et j’y participerai, c’est certain ! J’espère vous avoir donné envie de m’y rejoindre 😉

Aurélie

Vous aussi partagez votre expérience!
Ajoutez un commentaire ou un compte-rendu de cette épreuve pour en faire profiter aux autres coureurs!
Tout savoir sur cette course
Lire la fiche Grande course du Grand Paris et ajoutez la à vos épreuves favorites!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Partager

Laisser un commentaire