[Récit] Foulée verte de Clamart 2017 : mon premier trail !

1839

Foulée verte de Clamart 2017 : mon premier trail !Pour ma première course post marathon de Paris, je décide de m’inscrire aux 10 km de Clamart dans le 92 pour varier un peu les plaisirs.

Cette course, je la connais (enfin je crois la connaître…), je l’ai faite l’année dernière sous une pluie diluvienne, et je veux ma revanche cette année (je suis entrée dans la grande famille des marathoniens depuis quelques semaines et je veux me prouver que j’ai bien progressé en course à pied).

Le parcours est en plein cœur de la forêt, je me souviens d’une belle côte d’1 km, je sais que ce ne sera pas facile mais j’y crois.

Le départ : jusqu’ici tout va bien !

Avant le départ, rien à redire sur l’organisation (pas super facile de trouver le départ la 1ère fois mais maintenant je connais !), je récupère T-shirt et dossard très rapidement  avant de rejoindre les autres coureurs vers l’arche de départ.

Assez peu de monde sur la ligne de départ, malgré un départ commun aux 3 courses (4,7 km, 10 km, Trail de 15 km). Le départ se fait très vite !

Foulée verte de Clamart 2017 : mon premier trail !Les premiers kilomètres : ça roule !

Les 2 premiers km passent bien, avec une première descente très raide qui me permet de prendre une belle avance sur mon chrono… Que je vais très vite reperdre ! Et oui, après cette magnifique descente, 1ère surprise : une côte assez abrupte mais pas trop longue que je grimpe en courant sans trop de difficultés mais qui me casse bien dès le départ ! Je repars tranquille en pensant naïvement que cette côte sera la seule, ce sera LA fameuse côte du parcours (l’année dernière, elle était au 6ème km…) : à moi les beaux plats et les belles descentes, je vais pouvoir me lâcher sur la suite du parcours… Mais ça, ce n’était qu’un rêve !!

3ème km : Le début du cauchemar…

La réalité a été beaucoup plus dure : pendant 6 km, j’ai enchaîné côtes et descentes, des côtes qui me semblaient être des montagnes ! J’ai culpabilisé de marcher dans la 1ère mais quand j’ai vu que tout le monde le faisait, j’ai suivi ! Au 5ème km, je me rends à l’évidence, cette course n’est pas une course mais 1 TRAIL !! La motivation s’effrite petit à petit, le fait de marcher me démoralise et c’est dur de me relancer à chaque fois…

Ravito au km 5, je suis tellement fatiguée que je m’arrête boire et manger tranquillement…au point où j’en suis, je ne suis plus à 30 secondes près !! J’arrive finalement au 8ème km et heureusement, les 2 derniers km sont plats… Mais me paraissent interminables. Au bout d’1h02, je franchis (enfin) la ligne d’arrivée.

Les minutes après la course…

Un peu énervée au début que l’organisation ai changé le parcours de la course et n’ai pas annoncé clairement que c’était un trail. Déçue par mon temps, je suis finalement satisfaite de mon chrono quand je découvre en direct à l’arrivée de la course les résultats affichés sur les panneaux : 13ème de ma catégorie, c’est  pas si mal… C’était difficile mais pas uniquement pour moi a priori !

En résumé, si vous êtes amateur de trail, de parcours en forêt et que vous n’avez pas peur des côtes…FONCEZ ! Le parcours dans les bois est très sympa, l’organisation est bien, les ravitos très complets… Si vous cherchez un 10 km roulant pour faire un chrono, passez votre chemin !

Aurélie

Vous aussi partagez votre expérience!
Ajoutez un commentaire ou un compte-rendu de cette épreuve pour en faire profiter aux autres coureurs!
Tout savoir sur cette course
Lire la fiche Foulée Verte de Clamart et ajoutez la à vos épreuves favorites!

Partager

Laisser un commentaire