Mon semi de Paris 2017: une très belle course malgré le déluge!

557

Semi-marathon de Paris 2017Dimanche 5 mars, 8h du matin, je sors de chez moi : nuages bas, 5°C, direction Vincennes pour mon 2ème semi-marathon de Paris.

Pas de pression particulière pour le chrono, cette course fait partie de mon plan d’entrainement pour le marathon de Paris.

Je dois le boucler en 1h57 maxi pour bien suivre ma prépa (mais j’espère secrètement faire 1h55). Tout ça, c’est avant de me retrouver dans le SAS de départ à attendre, frigorifiée, le départ de la course, sous une pluie battante, des bourrasques de vent…

Là, je pense à 2 choses : « Tu es vraiment folle de te lever un dimanche à 7h pour aller courir 21 km sous le déluge… », « Et en plus, avec cette météo pourrie et surtout ce vent, je vais mettre 2h30 pour le finir ce semi… ».

Bref, je prends le départ avec l’envie que ce cauchemar finisse au plus vite et un peu de stress d’avoir fait tout ça pour rien (sous-entendu, faire un chrono pire que l’année dernière, soit 2h06).

Les premiers km se passent bien, je tiens mes temps de passage, motivée par les spectateurs courageux qui ont fait le déplacement malgré la pluie et le froid. Je suis surprise de voir tant de monde sur le bord de la route et ça me rebooste dès que j’entends les orchestres jouer ou les gens crier !

1er moment difficile pour moi : traversée de la Seine pour aller vers Bastille, le vent est si fort sur le pont de Sully que je suis poussée sur le côté… Courage, il reste encore 16 km mais la partie du parcours sur les quais avec le vent de face s’annonce difficile…

9ème km, demi-tour à l’hôtel de ville et on prend justement les quais ! J’ai gagné 2 minutes sur mon temps, si je tiens le coup sur la 2ème partie de la course, je vais peut-être les faire ces 1h55 !

La balade le long des quais est agréable (malgré la météo qui ne se calme pas…), un peu « casse pattes » avec les quelques tunnels à traverser. Les km défilent et je ne vois pas le temps passer, je me sens bien!

Semi-marathon de Paris 2017Je me réveille en voyant le panneau « Bienvenue dans le Bois de Vincennes »…Quoi, déjà?! Je suis déjà au 15ème km, j’avais l’impression d’être au 12ème ou 13ème… Cette belle surprise me surmotive et là, je décide de tout lâcher, j’accélère, je double plein de personnes, c’est super grisant… Et je vais garder ce rythme jusqu’au 21ème!

Beaucoup trouvent la partie dans le bois de Vincennes trop longue, moi, j’aime bien. C’est plat, il y a du monde pour t’encourager sur les derniers km et c’est tout ce dont j’ai besoin…

Je boucle finalement ce semi-marathon en 1h53. Fière de m’être dépassée, d’avoir parcouru ce semi en 13 minutes de moins que l’année dernière, c’est toute tremblante (à cause du froid glacial) que je récupère ma médaille.

Le semi de Paris est toujours aussi exceptionnel : une organisation au top, des bénévoles super courageux, des spectateurs présents quoi qu’il arrive, un parcours magnifique et encore une fois, j’en ai profité malgré une météo plus que capricieuse !

RDV l’année prochaine pour l’édition 2018 !

Aurélie

Vous aussi partagez votre expérience!
Ajoutez un commentaire ou un compte-rendu de cette épreuve pour en faire profiter aux autres coureurs!
Tout savoir sur cette course
Lire la fiche Semi-marathon de Paris et ajoutez la à vos épreuves favorites!

Semi-marathon de Paris 2017

Partager

Laisser un commentaire