[Récit] Trail de la Sainte-Baume 2017, une course MA-GNI-FI-QUE !

2157

Une fois n’est pas coutume, je suis allé courir un trail en Province ce week-end : le Trail de la Sainte Baume, à Cuge-les-Pins (30min. de Marseille).

Cette épreuve propose 3 distances trail le dimanche (15 km / 650mD+, 23 km / 1300mD+ & 44 km / 2650mD+) et une course verticale le samedi après-midi.

Le tout, comme son nom l’indique, dans le massif provençal de la Sainte-Baume.

Trail de la Sainte Baume : une petite descente pour s’échauffer

Mon choix s’est porté sur la Boucle Cugeoise, trail de 23 km / 1300mD+. Départ peu après 9h depuis le haut du village (alt. 200m). Le parcours commence par la descente menant au centre du village, histoire de s’échauffer un peu. 2 virages plus loin, c’en est déjà fini de la descente, les choses sérieuses commencent: on passe à côté de la chapelle Saint-Antoine et la grimpée débute. C’est parti pour 10 km de montée et de faux plat, pour atteindre un premier sommet, à 1020m. d’altitude!

La montée est magnifique (cf. photos plus bas). Le parcours alterne pistes DFCI (voies de Défense des Forêts Contre l’Incendie), singles à travers la garrigue, chemins de cailloux et sur la dernière partie de la montée, pour atteindre le sommet, rochers à escalader.

Une fois le premier sommet passé, on rejoint sans difficultés la crête de la Sainte Baume, le côté de la glacière de Gémenos pour enfin passer le col de Bertagne, point culminant du Massif de la Sainte-Baume, à 1042m d’altitude. Sur la crête, d’autant que e ciel est bien dégagé, le panorama est magnifique! Le paysage est désertique et rocailleux, on aperçoit l’observatoire du sommet, et à l’horizon, la grande bleue… Petite pensée pour mes amis qui courent le semi-marathon de Paris sous la pluie 🙂

Les 9 derniers kilomètres sont essentiellement de la descente, agrémentée de quelques faux plats montants pour retrouver un peu ses esprits et reposer les articulations. Car la descente est assez technique, le début surtout : en 1 km on redescend de 200m! Moi qui suis un piètre descendeur, je déguste! Et vois de nombreux concurrents me doubler, dont certains très agiles entre les cailloux! Grrr!!!

Mais heureusement pour moi, la pente devient progressivement plus douce et je retrouve un peu de confort.

Côté organisation de la course, tout semblait bien maîtrisé dans l’ensemble :
  • de grands parkings pour accueillir les 1300 participants (un peu loin du départ, mais l’organisation a retardé le départ de 10 min. pour laisser le temps à tout le monde d’arriver)
  • 3 ravitaillements (sur le 23 km, 4 sur la Grande Baume 44 km et 1 sur la Manon des Sources 15 km) très bien fournis (eau, cola, pain d’épice, bananes, oranges, chocolat noir…) et très bien placés sur le parcours, plus un autre à l’arrivée
  • un balisage parfait
  • un tee-shirt technique et un gobelet de ravitaillement pour tous les participants
  • un point de vente de produits running trail au retrait des dossards (lui aussi très bien organisé, fluide malgré l’affluence à quelques minutes du départ)
  • un court briefing d’avant course très utile, permettant de savoir ce qui nous attendait en terme de montées et de km
Vous aussi partagez votre expérience!
Ajoutez un commentaire ou un compte-rendu de cette épreuve pour en faire profiter aux autres coureurs!
Tout savoir sur cette course
Lire la fiche Trail de la Sainte Baume et ajoutez la à vos épreuves favorites!

Résultats et classements du Trail de la Sainte-Baume 2017

Lire ici

Trail de la Sainte-Baume 2017 : mes photos

 

 

Partager

Laisser un commentaire