Résultats et classement de l’Ekiden de Paris 2013 : le Japon maître du jeu

374

Résultats et classement de l'Ekiden de Paris 2013Ce dimanche 3 novembre 2013, s’est courue la 1ère édition de l’Ekiden de Paris.

L’équipe nationale du Japon a écrasé la course en bouclant le marathon en 2h15:14. L’Ekiden, marathon couru en équipes de 4 ou 6 relayeurs ayant été inventé au Japon, ceci explique sans doute leur domination.

J’ai eu la chance de courir cette épreuve avec la Team Asics Presse que je remercie, Asics étant le sponsor officiel de l’épreuve.

Voici le détail des résultats.

L’Ekiden de Paris®, organisé dans le cadre du week-end athlé santé sur le parvis de l’Hôtel de Ville, a rencontré un beau succès populaire. 226 équipes, soit près de 1200 coureurs, ont terminé la course à la suite du collectif national japonais, large vainqueur en 2h15’13’’. Mais plus que la performance, c’est la convivialité et l’esprit d’équipe qui ont été les maitres-mots de ce dimanche et du week-end athlé santé organisé par la Fédération française d’athlétisme. Rendez-vous est déjà pris pour l’an prochain.

Japon, terre de l’ekiden

« Si on m’appelle, je reviendrai. On n’est pas toujours encouragés comme ça au Japon et, dans un tel cadre, on ressent l’histoire qu’il y a derrière chaque bâtiment. » Voilà des compliments qui risquent de faire rougir de plaisir la Fédération française d’athlétisme et toute l’équipe d’organisation de cet Ekiden de Paris®. Ils émanent en effet d’un des concurrents japonais, qui ne tarissait pas d’éloge sur la course en avalant une soupe, quelques minutes après la victoire de son équipe en 2h15’13’’.

Le Japon est la terre de l’ekiden. C’est un relais par équipes de quatre ou six coureurs sur la distance mythique du marathon. Une épreuve accessible à tous (distances de 5 ou 10km) et à la dimension collective évidente, qui a séduit tous les coureurs ayant participé à l’Ekiden de Paris®.

Tous les profils

Ce matin, à l’heure du départ à neuf heures, le joyeux mélange de maillots colorés sur le parvis de l’Hôtel de Ville donnait déjà une idée de la diversité des participants. Licenciés dans des clubs d’Ile-de-France ou de régions limitrophes, collègues de boulot, étudiants, débutants ou confirmés, tous les profils étaient représentés. Avec déjà, sur le bord de parcours, les concurrents qui attendaient leur tour et en profitaient pour encourager le relayeur de leur équipe lancé désormais sur les quais de Seine, en restant à proximité de la zone de transmission des fameux témoins-bracelets. Medhi Baala, ambassadeur de la FFA était au rendez-vous pour encourager l’ensemble des coureurs et prodiguer les derniers conseils d’avant course.

Cette convivialité, c’est ce qu’ont apprécié tous les coureurs croisés après leur arrivée. A commencer par les représentants de l’équipe Marconi : « On était une équipe de quatre mais un seul d’entre nous a l’habitude courir, soulignaient-ils en partant se désaltérer. C’était sympa car on n’était pas là pour courir tout seul. »

Les étudiants étaient aussi nombreux au cœur de la course, à l’image de Tamara et Nicolas, de l’ESCE Paris, une école de commerce. Malgré un petit point de côté, la première nommée a apprécié ce relais « super sympa et accessible ». Elle a pu faire connaissance avec d’autres élèves coureurs de son école, qu’elle ne connaissait jusque-là que de vue. Prochaine étape en vue : la création d’une association de running au sein de l’ESCE Paris.

L’Ekiden de Paris est définitivement inscrit au calendrier des courses sur route de la capitale
Un engouement apprécié par Bernard Amsalem, président de la Fédération française d’athlétisme et ravi, à l’issue de cette journée. « C’est un vrai succès. L’organisation a été très bonne. Je salue le travail des équipes fédérales et de la Ville de Paris. Aujourd’hui, l’Ekiden de Paris® est définitivement inscrit au calendrier des courses sur route de la capitale. » A ses côtés, Jean Vuillermoz soulignait « l’effort partagé et l’importance du sport pour tous », en promettant « de continuer à accompagner cet événement. »

Le soleil et les ponts

Allié de poids pour l’ensemble des coureurs, le soleil a joué avec bonheur le rôle d’invité surprise, magnifiant le parcours tracé sur les quais de Seine sous forme d’une boucle de 5km250 entre le Louvre et le port de l’Arsenal. Un parcours avec vue sur la Seine et quelques uns des plus beaux ponts de la capitale.

Plus de 2000 personnes sur le village athlé-santé

Des ponts que les marcheurs ont également pu emprunter vendredi et samedi, à l’occasion du  village athlé santé organisé sur le parvis de l’Hôtel de Ville, qui a réuni plus de deux mille curieux. Près de mille personnes ont notamment pris part aux virées et aux initiations à la marche nordique, en compagnie de Christine Arron et encadrées par des coachs athlé santé de la Fédération française d’athlétisme.

Après le succès rencontré ce week-end, la Fédération française d’athlétisme donne déjà rendez-vous aux participants pour l’Ekiden de Paris®, édition 2014 qui devrait attirer de nouveaux curieux et adeptes de la course à pied, impatients de venir courir en plein cœur d’une des plus belles ville du monde.

Résultats et classement de l’Ekiden de Paris 2013
Environ 230 équipes étaient au départ de cet Ekiden de Paris 2013.
Voici le podium :

  1. Team Japon, en 2h15:14
  2. Team Japon – France, en 2h27:43
  3. RC Epernay Homme, en 2h29:38

Et le classement complet de l’Ekiden de Paris 2013

Tout savoir sur cette course

Lire la fiche descriptive de l’Ekiden de Paris

Laisser un commentaire