On a testé l’institut de cryothérapie PÔLE : les bienfaits du froid

2213

Test d'une séance de cryothérapie pour la récupérationVous avez certainement entendu parler ces derniers temps de la cryothérapie.

Mais qu’est-ce que exactement? Quels en sont les bienfaits? L’utlité? Est-ce un énième phénomème de mode?

Beaucoup de questions auxquelles j’ai tenté de répondre. Pour cela je me suis rendu au PÔLE, l’institut de cryothérapie situé rue Bouloi à Paris. Petit compte-rendu de ma visite…

Qu’est ce que la cryothérapie?

Comme son nom l’indique la cryothérapie consiste à soigner par le froid. Plus précisément, elle consiste généralement à appliquer du froid sur une zone pathologique du corps. Le froid a pour effet de calmer les douleurs (conductions nerveuses ralenties par le froid), diminuer l’oedème ou les gonflements, et de faire régresser les hématomes (lutte contre la vasodilatation) plus rapidement.

Soigner par le froid oui… mais pas que.

Le froid libère des endorphines, reconnues pour procurer une sensation de bien-être. Le corps est ainsi stimulé, le stress dissout et les tensions apaisées.

Enfin la cryothérapie, utilisée de manière localisée, possède un véritable rôle en matière de soins esthétiques. Le froid est raffermissant on le sait tous.

Il permettrait aussi de détruire les cellules graisseuses et participe donc à l’amincissement.

Enfin une alternance localisée de froid et de chaud permettra de relancer la circulation sanguine et lymphatique (drainage) en alternant vasoconstriction et vasodilatation et ce pour une meilleure élimination des toxines.

Cryothérapie : quelques mots sur l’institut PÔLE

L’institut de cryothérapie PÔLE se situe au 13 rue Bouloi dans le 1er arrondissement de Paris. Cet institut au décor sobre et design est ouvert 7j/7 et propose un accueil très sympathique.

D’une manière générale, la cryothérapie reste un soin assez cher quelque soit l’endroit (comptez 50€ la séance). Cependant le PÔLE propose un forfait de 13 séances pour 10 payées. Intéressant.

Cryothérapie : déroulement de la séance

Une fois une décharge de responsabilité signée, vous êtes guidé près de l’énorme cylindre dans lequel va se dérouler votre séance de cryo.

La personne en charge de votre séance vous invite à vous mettre en sous-vêtements et à chausser gants et chaussons afin de protéger vos extrémités.

Une fois prêt vous rentrez dans le cylindre et un petit ascenseur vous élève de sorte que seule la tête dépasse du cylindre. On installe ensuite une collerette autour du cou, qui vient se fixer sur le diamètre extérieur du cylindre afin d’éviter les pertes de froid et de vous protéger le visage.

La séance dure 4 minutes.

  • Les 30 premières secondes vous chauffent le corps afin d’accentuer le choc thermique qui va suivre.
  • Les 30 secondes suivantes servent à créer le froid au sein du cylindre et vous pré- refroidissent jusqu’à environ -90 °C / -100°C.
  • On entre ensuite dans le vif du sujet: la température continue de descendre progressivement. Pendant 3 minutes, elle oscille entre -85°C et -196°C et ce par salves de souffles à intervalle régulier.
  • Le souffle d’air froid ne provenant que d’un seul flan du cylindre, il faut tourner sur soi-même en permanence afin de ne pas toujours exposer la même partie du corps.
  • Au bout de ces 4 minutes, encadrées par un professionnel du début à la fin, la séance se termine. Une fois rhabillé, un café ou un thé vous est proposé.
Cryothérapie : les sensations

Sur le coup je n’ai pas ressenti grand chose si ce n’est forcément un froid assez intense. Mais pas de fourmillements ni même de douleurs. J’ai juste eu besoin de me frotter les bras une fois ou deux afin d’avoir moins froid.

Personnellement j’y suis allé non pas dans un but curatif ou esthétique mais bel et bien pour mesurer l’impact de la cryothérapie sur la récupération.

J’avais en effet effectué une séance plutôt longue et dynamique le matin. J’avais donc accumulé une certaine fatigue et quelques douleurs aux jambes.

Ce qui m’a marqué en premier, juste après la séance est la sensation de décontraction. On se sent ultra zen.

Pour ce qui est des douleurs, soyons honnêtes, elles ne disparaissent pas instantanément. Ceci dit mes jambes étaient beaucoup plus légères et cette séance de cryo associée à mes étirements et autres massages ont certainement participé aux bonnes sensations du lendemain.

Test d’une séance de cryothérapie : conclusion

Malgré le prix un peu élevé, je pense que je renouvellerai l’expérience ne serait-ce que pour la sensation de bien être général juste après la séance.

Je pense que la cryo est un bon complément de récupération à associer bien évidemment avec des étirements, des massages, etc… Une bonne séance avant un gros effort ou bien en recup après une grosse course me paraît idéal.

Agréable, utile, relaxant… c’est froid certes mais si ce n’est à cause du prix pourquoi s’en priver?

Coordonnées de Pôle cryothérapie Paris: Page FacebookSite – Flyer – 01 40 41 91 18

Bertrand pour Jogging-Plus

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Partager

Laisser un commentaire