Carto Jogging-Plus: Trouvez votre prochaine course

Interviews

JoggInterview de Sylvaine CUSSOT : quand performance rime avec élégance

Sylvaine Cussot: Quand performance rime avec élégancePour sa 2ème JoggInterview, Jogging-Plus a eu la chance de rencontrer Sylvaine Cussot, égérie ASICS et championne française de trail. Son palmarès (entre autres : victorieuse à l’EcoTrail 50km de Paris 2013, au Trail du Pastel 2013 et 2014, à l’Intégrale des Causses 2014 ; Trail des Maures 2013, Trail de l’Olympe 2016 ou encore sur le TTN 2015, 2ème du Gruissan Phoebus Trail 2013 et 2014 et 2015, de l’Ubaye Trail Salomon 2013, et de la SaintéLyon 2014, 2ème à l’Éco-Trail 80km de Paris 2015, 2ème au marathon des Causses 2013,  2ème au Trail des Cabornis 2014, 4ème à la CCC 2014 n’a d’égal que le sourire et la bonne humeur avec lesquelles elle a répondu à nos questions.

Jogging-Pus: Sylvaine peux-tu te présenter aux lecteurs de Jogging-Plus?
Sylvaine : ok, donc, je m’appelle Sylvaine Cussot (mes proches m’appellent Sissi et comme je n’aime pas trop mon prénom, ça me convient bien ! :-)) J’ai 33 ans, je suis née au Mans (Sarthe) mais vis depuis 3 ans maintenant, à Uzès dans le Gard, avec Emmanuel, mon chéri, et ses deux enfants.

Après 10 ans de vie à Toulouse où j’ai travaillé en tant que chargée de recrutement dans une société de service en ingénierie informatique (CELAD), j’ai rejoint la société i-Run.fr en 2012, qui m’a embauchée pour intégrer le service marketing. J’ai la chance d’être en télétravail et d’avoir la confiance de ma hiérarchie. Un statut qui me permet d’articuler pratique sportive et activité professionnelle plus facilement, avec une gestion personnelle de mon temps de travail. Et puis, travailler dans sa passion, c’est le top ! 🙂 Côté sportif, je pratique la course à pied depuis l’âge de 10 ans, et je me suis prêtée au jeu des compétitions depuis 4/5 ans, plus particulièrement en trail-running. Courir est une véritable drogue, je l’avoue ! 😉

Jogging-Plus: Tu fais partie du Team ASICS depuis plusieurs années maintenant. Tu peux nous expliquer en quoi cela consiste et ce que cela t’apporte?
Sissi : j’ai en effet intégré le Team Asics trail en 2013. La structure, managée par Cathy et Laurent Ardito, est composée cette année de 9 athlètes. Nous avons la chance d’être habillés de la tête aux pieds par la marque Asics, et d’avoir en partenaires d’autres marques annexe comme Isostar, Camelbak, Julbo, Akiléine, Leki ou encore Petzl. Au delà de l’accompagnement matériel, la structure nous apporte un soutien important au niveau préparation, logistique, médical… avec un staff médical et technique, sur les gros objectifs et durant toute l’année si besoin. C’est motivant d’être entouré et ça tire vers le haut d’être une équipe : seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ! 🙂

Jogging-Plus: Comment se déroule ta journée typique d’entraînement?
Sissi : Généralement, en semaine, je m’entraîne en matinée, une fois le petit déjeuner bien digéré, après quelques heures de travail. En fonction du jour, j’alterne entre simple footing, séance de VMA courte ou séance au seuil. Pas plus de 1h15 en tout, c’est court mais suffisant ! Ça me permet de reprendre le travail tôt et de glisser une micro-sieste de 20 minutes quand je peux me le permettre au niveau timing ! 😉

Jogging-Plus: Et ta semaine comment s’organise t-elle? Quelles places occupent le foncier, le fractionné et la récupération?
Sissi : Je chausse les baskets 5 fois par semaine. Le samedi, c’est repos systématique ! Le mercredi, c’est variable en fonction de la forme, et des objectifs. Mais pas de baskets ! Vélo si j’ai les jambes qui trépignent ! Les sorties longues avec dénivelé sont placées le dimanche, on les partage avec mon cher et tendre, c’est une chance de pouvoir se motiver l’un, l’autre ! Les autres jours de la semaine (lundi, mardi, jeudi et vendredi), mes séances durent entre 0h55 et 1h15, selon les objectifs. J’alterne entre footing, séances courtes et rapides type 30/30, ou séance rythmée à fractionnés plus longs. Je tourne à environ 80km par semaine, c’est plus que raisonnable comparativement à ce que certains traileurs font, je pense. Les semaines à 100km sont des grosses semaines pour nous ! Mais en période de charge, et dans l’objectif de courses longues, on n’hésite pas à augmenter le volume s’il le faut (sur des courtes périodes uniquement, dans le cadre de « bloc d’entrainement »).

Jogging-Plus: Quel est pour toi l’atout majeur, ce sur quoi il faut insister à l’entraînement pour exceller en trail?
Sissi : quand on aime courir, je pense qu’on se régale sur tous les terrains ! Mais pour se faire plaisir en trail, il est important de travailler le dénivelé. Pas de secret, il faut faire du D+ et du D- et travailler sa technique ! L’expérience est intéressante pour ça. J’ai pris beaucoup de gamelles au début de ma pratique. J’en prends toujours de temps en temps, mais j’ai appris à être plus vigilante et plus concentrée.

Jogging-Plus: La course a pied est certes traumatisante mais c’est une activité que l’on peut commencer tôt et arrêter tard. Quel est LE conseil que tu prodiguerais pour durer dans ce sport?
Sissi : Sans aucun doute : rester à l’écoute de son corps et de ses envies !! Et ne pas oublier la notion de plaisir ! Si l’envie n’est pas là, alors le corps risque de ne pas suivre … c’est comme ça qu’on se blesse. Ne pas hésiter donc à s’accorder des jours de repos et même plusieurs coupures dans l’année pour déconnecter totalement.

Sylvaine Cussot et Emmanuel GaultJogging-Plus: Tu partages ta vie avec un autre grand champion, Emmanuel Gault. Y en a t-il un qui est le moteur de l’autre? Vous vous entraînez ensemble? Séparément? Un peu des deux?
Sissi : Nous avons conscience que c’est une grande chance de partager sa passion avec sa moitié ! On s’encourage l’un l’autre, on se motive mutuellement, on apprend clairement l’un de l’autre. J’étais accroc à la course à pied avant de rencontrer Manu, mais c’est lui qui m’a fait découvrir le trail et qui m’a motivé à persévérer. Il m’entraine et me soutient au quotidien, c’est précieux. On s’entraîne séparément en semaine (sur notre pause déjeuner), mais on partage la sortie du dimanche ! Manu fait des allers-retours pour ne pas trop m’abandonner, mais il ne m’attend pas, je suis trop lente pour lui ! 😉

Jogging-Plus: Pour t’avoir déjà rencontrée et avoir vu certaines vidéos de tes exploits sportifs j’ai l’impression que tu prends énormément de plaisir dans la course. Tu abordes un peu la course comme un jeu non?
Sissi : Bien sûr, il ne faut pas oublier que tout cela reste une passion et la notion de plaisir est primordiale à mon sens ! On se prend au jeu des compétitions pour se lancer des défis personnels, mais on ne joue pas nos vies non plus à chaque départ. J’ai pris conscience que le trail pouvait être dangereux et je ne fais pas partie de ceux qui aiment prendre un maximum de risques sur le terrain… la vie est belle, faisons en sorte qu’elle dure le plus longtemps possible ! 🙂

Jogging-Plus: Quel est ton plus beau souvenir de course? Le pire? Ta plus belle victoire?
Sissi : Un beau souvenir qui restera gravé dans ma mémoire : franchir la ligne d’arrivée de la CCC en 2014 avec mes frères et sœurs, mon papa, à mes côtés !
Le pire : perdue en plein milieu de la jungle de Patagonie, la nuit, avec une frontale qui ne fonctionne pas, transie de froid, les chevilles en vrac, me demandant comment j’allais pouvoir rentrer à la maison vivante !
Ma plus belle victoire : il y a eu beaucoup de 2ème places en fait !! 🙂 Peut être ma victoire sur le 50km de l’Eco-Trail de Paris en 2013. Parce que j’avais Manu qui vibrait à mes côtés et que je le sentais fier de moi et parce qu’elle était complètement inattendue et que j’ai mené de bout en bout avec des sensations de course comme on aimerait toujours en avoir ! 🙂

Jogging-Plus: quels sont tes grands rendez-vous et tes principaux objectifs pour 2016?
Sissi : Dimanche je serai sur la 1ère manche du TTN au Gruissan Phoebus Trail (NDLR : l’interview a été réalisé quelques jours avant la course, Sylvaine a terminé 3ème féminine (34ème scratch, lire son récit), son compagnon Emmanuel Gault 5ème, et Julien Jorro interviewé le mois dernier 27ème) puis il y aura le 80km de l’eco-trail de Paris, la MaxiRace fin mai, course de sélection pour les mondiaux. La 2ème partie de la saison sera construite plus tard en fonction des résultats et des sensations de ce début d’année ! 🙂

Jogging-Plus: Tu es très investie dans la course à pied de part ton statut de championne et ton métier de rédactrice en chef du blog u-run. On en est encore loin mais as-tu déjà pensé à l’après course?
Sissi : L’après course ? Je n’ai pas prévu d’arrêter de courir en fait ! 😉 S’il y a un jour moins de compétitions, il y aura toujours le plaisir et c’est le plus important à mes yeux !

Encore merci à toi Sylvaine d’avoir répondu à toutes nos questions. Toute l’équipe de Jogging-Plus te souhaite la meilleure des années sportives!

Bertrand et Fabien pour Jogging-Plus

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité