Le coût de l’organisation d’une course : le TSM joue le jeu

1346

Coût de l'organisation d'une courseIl y a quelques semaines, Wanarun s’interrogeait sur les raisons de la forte augmentation des coûts d’inscription constatée sur certaines épreuves (il n’est en effet pas rare de voire 1 ou 2 € en plus d’une édition à l’autre…)

Wanarun apportait un élément de réponse en listant les dépenses et les recettes communiquées par les organisateurs du marathon de Green Bay, aux États-Unis dont les frais d’inscription sont de 75$.

On y apprenait que ce marathon, pourtant très couru, ne tirait aucun bénéfice financier direct de sa course… Surprenant!

Jogging-Plus a voulu apporter sa contribution et a posé la question aux organisateurs du Trail Seine Mauldre dont la 2ème édition se court le 18 septembre 2011 dans les Yvelines.

Le comité d’organisation du Trail Seine Mauldre a bien voulu jouer la carte de la transparence.

Présentation du Trail Seine Mauldre

Logo du Trail Seine MauldreLe Trail Seine Mauldre est comme son nom l’indique un Trail qui comme son nom ne l’indique pas directement à moins de connaître la communauté de communes Seine Mauldre, traverse 4 communes des Yvelines : Bouafle, Herbeville, Bazemont et Flins-sur-Seine.

Deux parcours sont proposés aux coureurs : 12 ou 24 km. Du dénivelé (500m D+), une forêt de chênes et de châtaigners typiques d’Ile de France mais aussi de la pinède quelque peu dépaysante et une vie animale riche (chevreuils, sangliers, chevaux) : bref, cette course est un vrai bol d’air !

En plus de l’attrait des paysages, le Trail Seine Mauldre bénéficie d’une organisation aux petits oignons vouée au bien-être des coureurs et à la bonne ambiance (le livre d’or de l’édition 2010 en témoigne).

Un peu plus de 250 coureurs ont participé au trail de 24 km en 2010 (le parcours de 12 km est une nouveauté 2011). Les tarifs d’inscription des deux parcours sont de 11€ et 9€, ce qui est très bon marché, comparé aux autres courses où il faut souvent compter plus d’1€ le kilomètre !

Des dépenses maîtrisées permettent de limiter l’effort financier demandé au coureur

Les dépenses nécessaires pour l’organisation du Trail Seine Mauldre se composent des postes suivants :

  • Versement de 1€ par inscription à l’association d’aide aux enfants malades « A chacun son Everest ! »
  • Production des cadeaux remis aux participants
  • Sécurité médicale
  • Coupes, récompenses et cadeaux des différents podiums et du tirage au sort
  • Marquage, rubalise et petite fourniture

Ces dépenses ont été rigoureusement suivies pour plafonner à 5 000€.

Quant aux recettes, elles proviennent des inscriptions et des partenaires institutionnels ou privés qui subventionnent ou sponsorisent l’événement. A ce jour, les organisateurs du Trail Seine Mauldre ont réussi à collecter environ 1 700€ de subventions et sponsoring, ce qui laisse un solde de 3 300€  à combler par les inscriptions.

Si les inscriptions permettent de dégager un bénéfice, celui-ci est utilisé pour financer un pot de remerciement pour les bénévoles et partenaires, et tout le reste (le cas échéant) est investi dans l’édition suivante.

En tablant sur 250 coureurs  sur le 24 km comme l’an dernier et 100 coureurs sur le 12 km dont c’est la 1ère édition, ce bénéfice serait de l’ordre de 350€.

Merci beaucoup aux 4 personnes du comité d’organisation du Trail Seine Mauldre de nous avoir dévoilé leur budget, nous leur souhaitons plein de participants sur les 2 parcours de l’épreuve !

Conclusion

Quelle(s) conclusion(s) tirer de ce budget à l’équilibre malgré un tarif d’inscription très raisonnable ?

  1. Que l’organisation du TSM est un exemple à suivre, ça c’est sûr.
  2. Que les organisateurs des courses plus chères (semi-marathons à plus de 20€ par exemple) roulent sur l’or, qu’ils sont de mauvais gestionnaires, ou qu’ils nous font payer les grosses primes versées aux premiers pour attirer les élites ?

Si d’autres organisateurs de course veulent témoigner, Jogging-Plus relaiera leur parole avec plaisir.

En savoir plus sur le Trail Seine Mauldre et/ou s’inscrire
Partager

Laisser un commentaire