Conseils et équipement pour courir en hiver ou par temps froid

31264
Conseils pour courir dans le froid

Avec l’hiver, les températures descendent sérieusement et il devient indispensable de bien s’équiper afin d’éviter de tomber malade.

Soyons honnête, il devient même difficile de se motiver pour un jogging, mais courage ! Bien couvert, courir par temps froid et ensoleillé peut se révéler une balade très agréable, on prend rarement le temps d’admirer les couleurs de l’hiver.

Voici nos conseils pour être assez chaudement habillé pour votre séance de course à pied, et quelques astuces pour rendre votre jogging hivernal le plus confortable possible.

La course à pied par temps froid : aucune contre-indication médicale.
Même quand les températures passent en dessous de 0°C, la course à pied reste conseillée et n’est en aucun cas dangereuse tant que les températures n’atteignent pas -15°C, ce qui est assez rare en France.Le froid n’est donc pas une excuse valable pour arrêter de courir !
Des chercheurs américains ont même découvert qu’une séance hivernale permet de brûler entre 12 et 32% de plus de graisse que la même séance par temps chaud. En effet, en plus de l’effort physique, l’organisme doit lutter face au froid, augmentant ainsi la dépense énergétique.Courir en hiver est donc bien possible, il suffit de choisir correctement ses vêtements pour ne pas avoir froid lors de la séance de jogging.
3 couches de vêtements pour être bien paré pour la course à pied par temps froid.
Comment s'équiper pour courir en hiver

Attention, le principe des trois couches ne consiste pas à enfiler 3 paires de chaussettes, 3 pulls et 3 vestes! Ce principe concerne le haut du corps et consiste à utiliser des textiles dits respirant (ou techniques), qui évacuent bien la transpiration.

L’utilisation de vêtements adaptés est très importante car avec des textiles classiques (en coton par exemple), ceux-ci garderont toute la transpiration, seront rapidement détrempés et vous refroidiront aussitôt. Les vêtements respirant créent une barrière thermique contre le froid autour de votre corps.

Pour courir par temps froid ou sous la pluie / neige, veillez donc à porter 3 couches de vêtements adaptés :

  1. Une 1ère couche respirante directement sur la peau pour évacuer la transpiration et garder votre corps sec (voici plusieurs exemples)
  2. Une 2ème couche isolante pour conserver la chaleur près du corps et vous isoler du froid (voir quelques exemples)
  3. Une 3ème couche protectrice pour vous protéger du vent et de la pluie / neige : cette couche consistera en une veste à zip afin de pouvoir l’ouvrir et la fermer en fonction de votre sensation de froid ou de chaleur (voir quelques exemples)
Courir en hiver : bien se couvrir la tête, les mains, et les articulations

Lors de vos séances de course à pied hivernales, n’oubliez surtout pas de vous couvrir la tête avec un bonnet ou un bandeau cache oreilles s’il fait moins froid. Cela évitera que la chaleur de votre corps ne s’évacue par cette extrémité, car si vous avezfroid à la tête, vous aurez inévitablement froid partout !

Cela évitera également les risques de sinusites provoquées par la transpiration qui coule sur le front et refroidit les muqueuses des sinus. En plus du bonnet ou du bandeau, vous pouvez également porter un cache cou ou un foulard pour protéger le cou.

Deuxième extrémité à sur-protéger en hiver : les mains ! Il est indispensable de porter des gants, afin également de limiter les évacuations de chaleur. Voici une sélection de bonnets et gants.

Enfin, le froid facilite les problèmes au niveau des ligaments et tendons. Leur souplesse va être est limitée par temps froid, ce qui augmentera le risque d’entorse en tout genre. Il est donc impératif de porter un collant long ou un corsaire (voir une sélection). Rangez votre short le temps de l’hiver, même si vous n’êtes pas frileux ! Vous pouvez également masser vos genoux et chevilles avec de la crème chauffante avant de courir, afin de les garder au chaud pendant l’exercice.

Courir en hiver : porter des chaussures adaptées

La course à pied en hiver, si vous habitez dans les régions concernées, peut rimer avec course sur neige ! Si c’est le cas, il est donc recommandé d’utiliser des chaussures de course avec petits crampons plutôt que des semelles lisses. Personnellement, j’utilise l’Adidas Supernova Riot quand ça glisse un peu.

De plus, quand vous évoluerez sur des surfaces glacées ou enneigées, ralentissez votre rythme en raccourcissant votre foulée pour éviter la chute ou la glissade. Si vous courez très souvent, prévoyez deux paires de running pour leur laisser le temps de sécher entre les séances d’entraînement.

Courir en hiver : être visible

Gilet Saucony ViziproDe même, courir en hiver peut rimer avec courir de nuit, dans la pénombre ou dans le brouillard. Vous devez donc faire prendre toutes les précautions pour bien voir où vous posez les pieds, mais aussi et surtout pour être bien visible.

Il peut donc être judicieux de se munir d’une lampe frontale, et indispensable de porter un gilet avec des bandes réfléchissants ou des led (cf. test du gilet Saucony Vizipro) au dessus de vos vêtements de course.

Préférez les endroits éclairés où vous ne risquez pas de faire de mauvaises rencontres, et sur une route, choisissez de courir du côté gauche, face aux voitures, pour limiter les risques de ne pas être vu par les conducteurs.

Courir en hiver : bien s’hydrater

Attention, n’arrêtez pas de vous hydrater sous prétexte qu’il ne fait pas chaud. Bien sûr vous  n’aurez sans doute pas aussi soif qu’en été, mais la respiration de l’air froid accélère la déshydratation. Emportez donc de l’eau, si possible dans un contenant isotherme, et buvez par petites gorgées pendant et après la séance de course à pied.

Si vous partez pour une sortie longue, emportez de quoi manger (fruits secs, pâtes de fruits, gels, barres de céréales, etc.)  que vous avalerez en petites quantités régulièrement durant l’entraînement pour ne pas être gêné par la digestion.

Courir par temps froid : quelques conseils supplémentaires pour votre séance de jogging
  1. Entreposer vos vêtements de course à pied dans endroit chaud afin de ne pas rendre votre début de séance inconfortable,  et de vous démotiver.
  2. Commencer votre séance de course à pied hivernale face au vent afin de terminer vent dans le dos, ce qui limitera les risques de prendre froid en fin de séance, quand vous serez transpirant.
  3. Emportez un peu d’argent ou un ticket de métro / bus afin de pouvoir rentrer rapidement chez vous en cas de problème.
  4. Commencez votre séance plus doucement qu’à l’accoutumée, pour habituer votre corps à la baisse de température et au fait que vous respirerez de l’air froid (vous pouvez ressentir une sensation de brûlure dans la gorge et dans le nez en début de séance s’il fait vraiment froid).
  5. Ne négligez pas les étirements en fin de course, mais faites les si possible au chaud.
  6. Une fois rentré(e), ne perdez pas de temps, foncez sous la douche !
  7. Hydratez votre peau avant et après, avec une crème ou un lait hydratant riche en acides gras Oméga 3 et 6. Cela limitera le dessèchement et autres irritations de votre peau, accélérés par le froid. Cela concerne bien sûr les parties à l’air libre, mais aussi les parties couvertes par les vêtements.
Équipement : notre sélection de vêtements pour courir en hiver par temps froid

Voici une sélection de vêtements adaptés à la course à pied en hiver par temps froid.

Produits adaptés à la course à pied par temps froid
Bonnet Running Gants Running Maillot running - 1ère couche
Bonnet Running
à partir de 18 €
Gants Running
à partir de 28 €
Maillot manches courtes
à partir de 25€
-5% avec le code PROMO5
Maillot manches longues - 2ème couche Coupe vent - 3ème couche Collant de course pour temps froid
Maillot manches longues
à partir de 50 €
Coupe vent
à partir de 50€
Collant de course
à partir de 60 €
Partager

22 Commentaires

  1. salut,
    pour la couche 1 respirante, est-ce un sous-vêtement normal (du type blanc..) fera l’affaire ?

  2. Bonjour Yuxx,
    Un tee-shirt « normal », en coton, ne convient pas car il ne va pas évacuer la sueur. Il va absorber celle-ci et sera rapidement très mouillé, ce qui risque de vous faire prendre froid voire de vous rendre malade.
    Au pire, et si vous avez un bon vêtement adapté à la course pour la couche 2, ne mettez pas de 1ère couche.

  3. Cool, merci !
    j’ai une couche 2, je m’y mettrai demain à la pratique, ça commence à être froid chez nous (Maroc) 🙂

  4. Salut.
    merci pour les précieux conseils. je viens de me mettre à la course à pieds et il y’a bcp voir tout que j’ignorais. mille merci.

  5. merci pour cet article qui est super bien, j’ai d’ailleurs acheter via ebay des vetement de marque kalenji que je vais essayer des demain matin 6h (Brrrr ca caille)

  6. Merci beaucoup pour ce super article.

    J’habite au Québec et je cours depuis pas très longtemps. Je me suis inscrite à un triahlon d’hiver donc j’avais besoin de trucs et conseils.

  7. Je suis arrivée sur votre site en faisant une recherche pour des souliers de course chauds (je vis à Montréal et l’hiver y est rigoureux). Malheureusement je n’ai pas trouvé l’information cherchée. Cependant j’aimerais vous éclairer sur la transmission des maladies infectieuses. Les rhumes, les grippes, les sinusites, bronchites et tous les autres « ites » sont transmis par des virus, parfois par des bactéries mais jamais par le froid ! On ne tombe pas malade si on est en contact avec le froid mais bien avec un personne infectée. Imaginez les domages que pourrait faire une bouchée de crème glacée si c’était le cas !

  8. Ici au Québec le froid intense est omniprésent en période hivernale, Personnellement j’adore, bien que ce soit beaucoup plus demandant sur le plan énergétique, c’est beaucoup plus agréable que l’été. À -15 c’est encore assez facile, je n’ai pas encore eu la chnace de courir à des températures plus froides, par contre on joue régulièrement au hockey à l’extérieur a des températures plus froides et même si c’est un sport extrêmement cardio, ça demeure facilement faisable, donc j’imagine que pour la course c’est pareil. Ce n’est pas trop long que la chaleur s’instale et on est bien.

  9. Bonjour sur différents site j’ai lu des articles sur les vêtements Akammak
    qui semble assez efficaces pour courir par temps froid connaissez vous ces produits ?
    merci pour votre article, de précieux conseils
    Paul

  10. Bonjour,
    J’ai trouvé votre article très intéressant, c’est vrai que l’hiver on de démotive pour le jogging.
    Concrètement, pourriez-vous nous dire en quelle matière/ quel textile doivent être les couches 1 et 2?
    Je vous remercie d’avance.

  11. Habitant à 1 km d’un decathlon, c’est mon unique source pour les habits de sport.
    Donc samedi, devant faire face au 1°C matinaux, j’y ai été faire une petite série d’achat histoire de renouveller ceux de l’année dernière qui n’ont que trop vécu.

    Personnellement, pour la couche 1 j’utilise le même type de t-shirt que ceux que j’utilise en été. C’est un t-shirt Kalenji en synthétique, percé de petits trous qui n’est jamais mouillé.

    Pour la couche 2, un haut « pour le froid ». (ca reste l’élément le plus cher du lot)

    Pour la couche 3, une veste coupe vent running imperméable que j’utilise en été quand il pleut.

    Pour les jambes,caleçon, cycliste running (à mettre ou non suivant l’intesité du froid et du vent) et un collant intégral « pour le frais ». Celui pour le froid est bien trop chaud je trouve.

    Une paire de gants et un bonnet, et on a l’impression de courir en plein mois d’avril/mai.

    Au plus les vêtements flottent par rapport au corps, au plus il y aura de perditions de chaleur.

  12. Bonjour, courir l’hiver accentue fortement mon nombre de bronchites. J’essai au maximum de ne pas monter dans les tours. Cela signifie que je respire par le nez. De la sorte l’air est chauffé par la cloison nasale avant de descendre dans les bronches. Courir l’hiver oui, mais en endurance fondamentale pour ma part…

  13. Bonjour, j’aime courir par tout temps mais j’ai tendance à me refroidir la gorge (angines), le nez quand il fait très froid. Connaissez-vous une protection autre que Buff (garde la transpiration), cagoule (trop chaud) qui m’éviterais les refroidissement?
    D’avance merci.

  14. Attention à ne pas mettre systématiquement une troisième couche imperméable quand il ne pleut pas ! Quand il ne pleut pas il faut utiliser des vêtements chauds, respirants, coupe vent, mais pas imperméable sinon la condensation donne rapidement froid…

  15. Quelqu’un a-t-il des exemples de couche 2 ? Sous ma veste Salomon XA WS SOFTSHELL qui a une coupe assez pres du corp, je ne sais pas bien quelle type de deuxieme couche je pourrais mettre pour avoir plus chaud.

  16. Bonjour

    Je ne sais estce que il faut porter des sous-vétements avec un collant de sport

    merci

  17. Bonjour Picham, c’est à vous de voir selon votre préférence. Certains coureurs ne mettent pas de sous-vêtements pour limiter les irritations liées aux frottements des coutures des sous-vêtements, d’ailleurs certains shorts ont un slip intégré. D’autres préfèrent en porter pour plus de confort. A chacun de voir selon ses sensations. Si il fait vraiment froid, portez en pour vous isoler davantage du froid.

  18. Bonjour

    Mes excuses pour ce retard. En vacances depuis quelques jours.

    Merci beaucoup pour votre réponse

    Picham

  19. Bonjour,

    J’ai trouvé un site internet, qui s’appelle Akammak, qui propose des tenues de running avec deux couches ( fait sortir la transpiration et chaud)

    Qu’en pensez vous ? vous connaissez la marque ?

Laisser un commentaire